/world/middleeast
Navigation

Un nouvel Américain détenu en Iran

bloc syrie Irak
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Un ancien militaire américain est détenu en Iran où il rendait visite à sa petite amie, a indiqué le New York Times mardi, une nouvelle qui risque d’accentuer un peu plus les tensions entre Washington et Téhéran.

Michael R. White, 46 ans, originaire de Californie, n’est jamais monté dans son vol retour via Dubaï en juillet, a raconté sa mère au quotidien new-yorkais.

Le département d’État américain a indiqué être « au courant d’informations » de presse sur cette détention mais s’est refusé à apporter davantage de détails, invoquant la protection de la vie privée.

« Nous n’avons pas de priorité plus haute que la sûreté et la sécurité des citoyens américains à l’étranger », a commenté un porte-parole.

Joanne White, la mère de M. White, a confié au New York Times que son fils s’était rendu en Iran « cinq ou six fois » pour voir une Iranienne présentée comme étant sa petite amie.

Sa mère a expliqué avoir appris auprès du département d’État que son fils avait été détenu en Iran sur la base d’accusations encore floues.

Mme White a indiqué avoir demandé à la Suisse, qui représente les intérêts américains en Iran en l’absence de relations diplomatiques entre les deux pays, d’effectuer une visite consulaire à son fils.

Au moins trois autres citoyens américains, dont deux d’origine iranienne, sont détenus par la République islamique.

Les relations entre les deux pays se sont détériorées brutalement l’an dernier quand le président Donald Trump a annoncé le retrait américain de l’accord sur le nucléaire iranien et le rétablissement des sanctions contre Téhéran.