/finance/business
Navigation

Jeff Bezos, l'homme le plus riche du monde, annonce son divorce

Jeff Bezos, l'homme le plus riche du monde, annonce son divorce
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Après 25 ans de mariage, l’homme le plus riche du monde, Jeff Bezos, grand manitou d’Amazon, va divorcer de son épouse MacKenzie, une séparation qui se fait à l’amiable aux dires des deux principaux intéressés, mais qui met tout même en jeu de très gros sous.

C’est sur Twitter que l’annonce a été faite mercredi par le multimilliardaire, dont la fortune est estimée par Bloomberg Billionaires Index à 137 milliards $ US, soit environ 181 milliards $ CAN. Tout cet argent, Bezos le doit à Amazon, une entreprise fondée au milieu des années 1990 et qui est aujourd’hui la société la plus valorisée du monde. Il détient 16 % de son capital.

Si le couple n’arrive pas à s’entendre, cela veut dire que Mme Bezos, née Tuttle, pourrait devenir la femme la plus riche de la planète, avec 68,5 milliards $ US en banque, soit plus de 90 milliards $ CAN. En ce moment, c’est la Française Françoise Bettencourt Meyers, l’héritière de l’empire de cosmétiques L’Oréal, qui est la femme la plus riche avec un pactole de 45,6 milliards $ US (environ 60 milliards $ CAN).

Le couple Bezos partage aussi plusieurs maisons, qui figureront certainement dans le règlement de divorce.

M. Bezos, qui est aussi propriétaire du quotidien «The Washington Post» et de la firme Blue Origin – laquelle ambitionne de démocratiser les voyages dans l’espace –, a précisé dans un message cosigné avec sa future ex-femme que la décision du divorce est venue après qu’ils eurent tenté une séparation.

«Nous avons décidé de divorcer et de continuer notre vie commune en tant qu'amis», peut-on lire sur Twitter.

«Nous nous sentons incroyablement chanceux de nous être retrouvés et profondément reconnaissants pour chacune des années pendant lesquelles nous avons été mariés. Si nous avions su que nous nous séparerions après 25 ans, nous referions tout. Nous avons eu une si belle vie en tant que couple marié et nous envisageons également un avenir fantastique, en tant que parents, amis, partenaires dans de projets et d’entreprises, et en tant que personnes poursuivant des projets et des aventures.»

«Bien que les étiquettes puissent être différentes, nous restons une famille et nous restons des amis chers», poursuivent-ils sur le réseau social.

MacKenzie Bezos, 49 ans, est romancière. C’est à l’Université de Princeton, au New Jersey, qu’elle a fait la rencontre de Jeff Bezos, qui célébrera samedi son 55e anniversaire de naissance. Six mois plus tard, en 1992, le couple était marié. De cette union sont nés trois fils. Les Bezos ont de plus adopté une fille en Chine.

L’une des premières salariées d’Amazon, Mme Bezos a fondé en 2014 l’organisme de lutte contre l’intimidation Bystander Revolution. Elle s’implique dans plusieurs causes caritatives, dont aux côtés de Jeff Bezos pour la fondation Bezos Day One, lancée en septembre dernier.

C’est en 2017 que Jeff Bezos, un libertarien reconnu, est devenu l’homme le plus riche de la planète, coiffant alors Bill Gates, le fondateur de Microsoft, qui s’est longtemps maintenu au sommet de cette prestigieuse liste des milliardaires.