/news/currentevents
Navigation

Trafic de stupéfiants: la police frappe à Québec et en Beauce

Coup d'oeil sur cet article

Les enquêteurs de l’Escouade nationale sur la répression du crime organisé (ENRCO) ont débarqué dans l’arrondissement de Charlesbourg et en Beauce, mercredi matin, dans le cadre d’une vaste opération au Québec et au Nouveau-Brunswick relativement à un réseau de trafic de stupéfiants qui serait lié aux Hells Angels.

La Sûreté du Québec (SQ) confirme que les policiers ont frappé dans le secteur de Charlesbourg, à Scott et à Sainte-Marguerite.

Ces visites s’inscrivent dans une opération d’envergure totalisant 35 perquisitions dans plusieurs régions du Québec et du Nouveau-Brunswick.

En tout, les policiers ont ciblé 15 résidences, 2 commerces et 18 véhicules.

L’enquête tend à démontrer que cet important réseau de trafic de stupéfiants est principalement actif dans l’est du Québec, notamment au Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine et qu’il serait directement relié à des membres influents des Hells Angels, a indiqué la SQ.

Il n'y a eu aucune arrestation jusqu'à présent.

L’ENRCO regroupe plusieurs corps policiers, dont la SQ, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et certains services municipaux, y compris le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

Son mandat est de s’attaquer spécifiquement aux têtes dirigeantes du crime organisé au Québec, dont les membres en règle des Hells Angels.

— Avec la collaboration de l’Agence QMI