/opinion/columnists
Navigation

Au bon endroit au bon...

Coup d'oeil sur cet article

Si des feux se déclarent soudainement à trop d’endroits à la fois dans votre ville et que les pompiers ne suffisent plus, on fait quoi ? On appelle du renfort ailleurs et on n’en laisse aucun de notre groupe partir en vacances.

N’est-ce pas ?

Est-ce que les gens d’Urgence Québec vont dans le sud pendant la période des inondations au printemps ? J’pense pas.

Si on décelait l’arrivée d’un groupe de voleurs qui, depuis quelques semaines, défoncent les maisons et pillent un peu partout dans votre région, est-ce que les policiers fonctionneraient avec des effectifs réduits ? Peu probable.

Maintenant, je cite : « C’est parce que beaucoup de médecins et d’infirmières sont en vacances pendant la période des fêtes ». Avez-vous vu, lu ou entendu ça ? J’ai failli tomber sur le dos dans mon sapin de Noël. Et maintenant, la ministre de la Santé nous dit qu’on est à pied d’œuvre pour instaurer des cliniques d’hiver. Arrête donc !

À l’agenda

Probablement qu’il faudrait rajouter une prime. Je vous le dis pour les 37 prochaines années, de la mi-décembre à la fin janvier (et même plus), elle est là l’urgence. Ils sont là les débordements. Que ce soit la H1NY ou H2N-pout-pout, elle est là l’explosion des microbes, des tousseux, des fiévreux. Chaque année, on se fait prendre et pourtant, la période de crise est sensiblement toujours au même moment. C’est là que Sainte-Justine et les autres manquent de monde avec un stéthoscope dans le cou. C’est pas l’heure de Punta Cana, c’est l’heure de mettre le paquet en urgence.

Si vous voulez, je vous rappellerai début décembre, l’an prochain.

Petit tapon

  • La ministre Chassé a pris le côté vert... la sortie.
  • Conseil au citoyen qui doit laisser couler le robinet pendant 98 jours : ne mets pas le bouchon.
  • Comment s’habiller quand il fait un froid extrême : tu enlèves ton pantalon et tu retournes te coucher.
  • Je ne sais pas si c’est la chaussée ou mes pneus, mais il y en a un des deux qui glisse.
  • Dans le cas de Trump, on a tous hâte à la cérémonie de clôture... mais pas celle à laquelle il pense.

À demain

Le garde-chasse ne prend jamais ses vacances à l’automne.