/sports/hockey/canadien
Navigation

Décevant et inacceptable

Brendan Gallagher
Photo d'archives, Martin Chevalier Brendan Gallagher

Coup d'oeil sur cet article

Phillip Danault a obtenu l’une des plus belles occasions de marquer en se présentant seul devant Jordan Binnington. De la façon dont le Canadien a joué, un but n’aurait sans doute rien changé à l’issue de la rencontre.

« On était à plat. Il n’y a pas d’excuses pour ça. C’est inacceptable. Ce n’est pas que les Blues ont joué un bon match. On a manqué quelques occasions, moi le premier. Des matchs comme ça, c’est difficile à avaler. »

– Phillip Danault

Unique marqueur du Canadien, Brendan Gallagher a mené l’équipe avec six tirs au but. Toutefois, comme ses coéquipiers, il a jugé que le niveau d’intensité n’était pas assez élevé.

« On a perdu trop de courses et trop de batailles pour l’obtention de la rondelle. C’est décevant. On n’a jamais été dans le coup. On a eu le résultat qu’on mérite. »

– Brendan Gallagher

On vient tout juste de franchir la mi-saison, mais la course pour l’obtention d’une place en séries éliminatoires est bel et bien amorcée.

« On doit commencer à aligner les victoires, car tout le monde gagne autour de nous. Gagner un match et perdre le suivant n’est plus suffisant. On doit récolter des points tous les soirs. »

– Brendan Gallagher

Repêché par les Kings de Los Angeles en tant que défenseur au troisième tour du repêchage de 2009, Nicolas Deslauriers a disputé jeudi le 300e match de sa carrière.

«Quand tu vois des vétérans jouer leur 1000e ou leur 600e match, tu te dis qu’il t’en manque encore beaucoup. C’est un petit nombre comparativement à eux, mais j’espère qu’il y en aura plusieurs autres. »

– Nicolas Deslauriers