/sports/soccer/impact
Navigation

L’Impact devrait être peu actif durant le repêchage

Coup d'oeil sur cet article

À moins d’une transaction, l’Impact ne parlera qu’une fois lors du repêchage de vendredi. Le Bleu-blanc-noir détient la 10e sélection du second tour, la 34e au total.

Le club montréalais a laissé filer son choix de première ronde, le 10e au total, dans la transaction qui a fait passer Maximiliano Urruti de Dallas au Bleu-blanc-noir, il y a un peu plus d’un mois.

Ce n’est pas trop mal parce qu’on ne parle pas nécessairement d’une cuvée exceptionnelle.

Rappelons que l’an passé, lors du premier repêchage de l’ère Rémi Garde, l’Impact avait fait l’impasse sur ses choix de premier et deuxième tours afin de mettre la main sur des sommes d’allocation.

Il y a néanmoins quelques joueurs qui méritent notre attention. Voici donc cinq noms à surveiller et qui devraient partir assez rapidement quand la séance de sélection s’amorcera vendredi midi.

Et il y a fort à parier que l’un d’eux sera réclamé par le FC Cincinnati, une équipe d’expansion qui amorcera ses activités cette année.

Logan Gdula

Arrière droit | Wake Forest

Photo courtoisie, Wake Forest University

Très grande qualité pour un défenseur latéral, il peut contribuer à dynamiser l’attaque tout en ne négligeant pas l’aspect défensif du jeu. Il semble avoir un très haut potentiel, pour peu qu’il poursuive bien son développement dans les rangs professionnels.

Bradley Dunwell

Milieu défensif | Wake Forest

Photo courtoisie, Wake Forest University

C’est un milieu défensif typique qui maîtrise l’art de conserver le ballon en provoquant très peu de revirements, tout en ayant une bonne relance. Il devrait bien s’insérer dans une équipe qui préconise un style de jeu axé sur le contrôle du ballon et sur une défensive plus hermétique.

Callum Montgomery

Défenseur central | Charlotte

Photo courtoisie, UNC Charlotte Athletics

Déjà, c’est un arrière central gaucher, ce qui ne court pas les rues. Originaire de la Colombie-Britannique, il s’est positionné parmi les meilleurs défenseurs de la NCAA au cours de la dernière saison, ayant été nommé défenseur par excellence de sa conférence. Drôle de hasard, les Whitecaps de Vancouver se sont séparés de Kendall Waston, il y a donc un poste à prendre, mais sera-t-il encore disponible quand viendra leur tour de parler ?

Andre Shinyashiki

Attaquant | Denver

Photo courtoisie, University of Denver Athletics

Ne vous fiez pas à son nom, il est Brésilien. Il se distingue principalement par son ardeur à la tâche, lui qui ne rechigne pas devant le travail. Après 23 buts à ses trois premières saisons, il a été étincelant en 2018 avec 28 buts, dont trois tours du chapeau, il sait donc marquer des buts. Mais les bons marqueurs des rangs universitaires n’ont pas toujours su faire la transition vers la MLS.

Marcello Borges

Arrière gauche | Michigan

Photo courtoisie, University of Michigan Athletics

Il est l’un des très nombreux arrières latéraux disponibles en 2019. Plus intelligent qu’athlétique, il a grandi au sein de l’Académie des Red Bulls de New York avant de faire le saut dans les rangs universitaires. Il a aussi fait partie du programme U20 des États-Unis. C’est un projet à moyen et long terme.