/entertainment/opinion/columnists
Navigation

Le ridicule made in France

Coup d'oeil sur cet article

Avant les Fêtes, dans ma chronique En français s’il vous plaît, je me désolais de tout cet anglais qu’on laisse envahir le Québec.

Quand on se regarde, on se désole. Quand on se compare, on se console.

Et quand on se compare avec les Français, on se rend compte que nos cousins sont complètement « crazy de l’English. Ridiculous » !

« Ze french speak Ze english »

Voici les perles que j’ai glanées ici et là dans le magazine français par excellence, le Elle, uniquement au cours des dernières semaines.

Un texte sur les produits de beauté intitulé Beauty scoop. Un autre sur les derniers coups de cœur mode : Le Fashion Crush. Et les coups de cœurs beauté... vous l’aurez deviné... Le beauty crush.

Un article sur Victoria Beckham s’intitule Space girl, celui sur les politiciennes Ladies First. Quand on parle d’un produit écologique on dit qu’il est green. Une brève sur un livre de cuisine est affublée du titre I feel food !. Un texte sur la remise en forme ? Body positif, « of course » !

Page après page, on est dans le « buzz », le « arty », le « come-back », la « hit list », le « it bag », le « beauty scoop », le « sexy smart », « Blake is so lovely », « l’inspiration street », « bien au show » ou encore « Où shopper une e-exclusivité ? ».

Vous voulez vous procurer des produits ? Allez sur le « Elle Store » pour « XMas ». Et on n’oublie pas de souhaiter « Happy Birthday » à Karl Lagerfeld.

La chroniqueuse Beauty notes recommande son « hot spot ».

Dans un court texte sur Sugar Sammy, on parle de « sa punchline ».

Une entrevue avec une mannequin, dans laquelle on lui demande si elle est une « Beautysta », s’intitule : Beauty talk. Elle recommande « un décoiffé easy », « un look nude » ou « un liner lagon ».

Le mot « mode » a disparu. On ne parle que de « garder le cap fashion », « la gazette fashion », « fashion alerte ». C’est Coco Chanel qui doit se retourner dans sa tombe. Cette grande dame disait : « La mode se démode, le style, jamais. »

Même les pubs y passent. Pour annoncer l’eau de parfum de Lancôme « La vie est belle », on utilise le slogan : « Who will make you happy today ? ». Dans une publicité pour un système de son, on parle de « mettre le feu au dancefloor ».

Au pays de Molière, on parle de plus en plus la langue de Shakespeare. Et en plus, ils n’ont même pas la même excuse que nous qui sommes entourés d’un continent d’anglophones.

Au secours !!!

La chronique gastronomique s’intitule Food. Un dossier sur les meilleurs repas pour le petit déjeuner... affublé du titre Meilleur breakfast. Un autre sur les bons produits pour la douche parle de « showering ».

Du coup, je me demande si je dois prendre mon « breakfast » avant le « showering » ou après.

Je suis toute « mixed up. Help » !