/sports/hockey
Navigation

Soirée de premières à Québec

Kyle Jessiman et Pier-Olivier Lacombe se démarquent pour les Remparts dans un gain de 2 à 1 face aux Tigres

Coup d'oeil sur cet article

Kyle Jessiman a récolté sa première victoire avec les Remparts tandis que Pier-Olivier Lacombe a enfilé son premier but dans l’uniforme rouge, blanc et noir, pour permettre aux Diables rouges de l’emporter 2-1 sur les Tigres de Victoriaville vendredi soir au Centre Vidéotron.

Le but de Lacombe est survenu en avantage numérique, en début de troisième période. Mais ce qui réjouissait surtout Patrick Roy après le match, c’est la tenue de son gardien de 19 ans qui a bloqué 27 rondelles dans la victoire.

« Notre gardien de but a été excellent. Je pense que c’est la partie que je suis le plus content. Kyle a connu un fort match », a reconnu l’entraîneur qui comptait sur un alignement complet pour la première fois de la saison.

Heureux du résultat

Le gardien de Châteauguay était aussi tout sourire lorsqu’il a rencontré les membres des médias après le match.

« Ç’a pris un peu plus de temps que j’aurais voulu, mais je suis vraiment content. Je me mets beaucoup de pression, mais j’ai travaillé très fort cette semaine avec Pat [Roy] et Ghys [Ghyslain Rousseau, l’entraîneur des gardiens] et ils m’ont dit de m’amuser et que tout allait bien aller. »

Les Tigres avaient pris les devants en deuxième lorsque l’ancien des Remparts Olivier Mathieu s’est fait plaisir grâce à un tir précis qui a battu Jessiman.

Utilisé parmi les six premiers attaquants des Tigres depuis son acquisition, Mathieu compte maintenant cinq buts et une aide en sept parties avec les Félins. Vendredi, il évoluait à la gauche du capitaine Simon Lafrance et de Conor Frenette.

Les anciens coéquipiers de Mathieu ne l’ont pas laissé célébrer ce but trop longtemps. Avant la fin du second tiers, Aleksei Sergeev a enfilé son 12e de la saison en déjouant Tristan Côté-Cazenave après avoir récupéré une rondelle déviée dans l’enclave.

Indiscipline coûteuse

Tout ça, avant que Lacombe ne marque en troisième alors qu’Édouard Ouellet se retrouvait au banc de punition pour une mise en échec par-derrière à l’endroit du défenseur Félix-Olivier Chouinard.

« Il faut être discipliné, a déploré l’entraîneur des Tigres Louis Robitaille. Je pense que c’est une mauvaise punition. On leur a ouvert la porte. On faisait un bon travail en désavantage numérique, on limitait leurs chances, mais la rondelle s’est retrouvée sur la palette de Lacombe et il marqué un beau but. On n’a quand même pas abandonné, on a eu des chances jusqu’à la toute fin. »