/misc
Navigation

Tout en douceur

Tout en douceur

Coup d'oeil sur cet article


Le dimanche 6 janvier, notre ami Claude Villeneuve, habile plume poétique signait un fort beau texte sur l’éloge de l’oisiveté. «  Existe-t-il un plus grand plaisir que de passer un dimanche à trainer en lisant son Journal et en se servant un troisième café ? En plus, ça ne coute presque rien  ». Nous pourrions ajouter à cette liste de petits bonheurs, la musique et une très agréable nouveauté.

Pour être heureux


Simplement Jazz, un tandem composé du guitariste Robert Ménard et du vétéran Michel Donato à la contrebasse fera «   mentir » ceux et celles pour qui la note bleue est n’importe quoi. Ces deux vétérans qui en connaissent un bout sur la question ont choisi la simplicité et le bon goût. Oubliant la section rythmique, ils dialoguent sur des standards qui ont passé la barre du temps, et le résultat nous pousse à nous enfoncer un peu plus dans le divan. Laissez passer la vague de froid, et concentrez-vous sur le jeu simple de ces interprètes qui revisitent : Tangerine

, I Wish You Love

ou It Ain't Necessarily So.

Entre la beauté mélodique et le raffinement, ce disque vous accompagnera pendant les soirées au coin du feu.