/world/usa
Navigation

Un shérif de Floride suspendu pour sa gestion de la fusillade de Parkland

17 dead in US school shooting: sheriff
AFP

Coup d'oeil sur cet article

MIAMI | Le shérif du Comté où a eu lieu la fusillade qui a fait 17 morts il y a presque un an dans une école de Parkland, en Floride, a été suspendu vendredi et accusé d’incompétence par le nouveau gouverneur de l’État.

Scott Israel « a échoué à plusieurs reprises et a fait preuve d’un leadership médiocre », a lancé le gouverneur Ron DeSantis.

Lors d’une conférence de presse, le gouverneur est allé jusqu’à dire que le massacre de Parkland « pourrait ne jamais avoir eu lieu si le département du shérif du comté de Broward avait été mieux dirigé ».

Lors de la fusillade du 14 février 2018, l’assaillant, Nikolas Cruz, avait tué 17 personnes avec un fusil d’assaut AR-15 dans le lycée Marjory Stoneman Douglas, son ancien établissement. 

Scott Israel, démocrate de 62 ans, a rétorqué en accusant M. DeSantis, un républicain, de l’avoir suspendu pour des raisons politiques et promis de se défendre devant les tribunaux et le Sénat de Floride.

M. DeSantis a nommé Gregory Tony, un ancien policier, en remplacement de M. Israel.

Gregory Tony est le président de Blue Spear Solutions, une compagnie de sécurité privée spécialisée dans la formation aux réponses aux fusillades et attaques comme celle de Parkland.

Une commission d’enquête sur la fusillade avait publié un rapport la semaine dernière, dans lequel elle avait critiqué la réaction du policier affecté à l’école ainsi que le manque d’action des responsables du commissariat une fois arrivés sur place.