/sports/hockey/canadien
Navigation

«Un gros effort de tous» –Phillip Danault

Phillip Danault (24)
Photo Martin Chevalier Phillip Danault (24)

Coup d'oeil sur cet article

Blanchir MacKinnon, Rantanen et Landeskog n’est pas une mince tâche. Les tenir loin du filet et les limiter à un total de cinq lancers aident grandement.

Phillip Danault (24)
Photo d'archives, Martin Chevalier

« Les cinq gars sur la patinoire ont réduit le temps de réaction et l’espace de ce trio. Ce sont trois joueurs rapides dotés d’un bon gabarit. Tout le monde a mis l’épaule à la roue. »

– Shea Weber

« On savait ce qui s’était passé avec eux lors des derniers matchs. C’était important d’avoir un bon départ et d’être physique contre eux. Un gros effort de tous. »

– Phillip Danault, dominant dans le cercle des mises en jeu

Jonathan Drouin retire toujours une certaine satisfaction de vaincre Nathan MacKinnon, son ancien coéquipier avec les Mooseheads de Halifax. Particulièrement lorsque ce dernier est réduit au silence.

Phillip Danault (24)
Photo Martin Chevalier

« C’était un match serré où les occasions étaient rares. On était content de la façon dont ça se passait après deux périodes. On savait qu’il y avait un peu de frustration de l’autre côté, surtout au sein du trio de MacKinnon. En troisième période, on a apporté de l’attaque, et ç’a été payant. »

– Jonathan Drouin

L’attaque massive a été blanchie pour la sixième fois en sept rencontres. Au moins, cette fois, elle a démontré un peu plus de mordant que lors des derniers matchs.

« Nous avons gagné beaucoup plus de bagarres pour l’obtention de la rondelle, ce qui nous a permis de l’avoir à la pointe plus souvent. On a eu quelques bonnes occasions. On a décoché de bons tirs, on a touché le poteau. Si on continue de cette façon, ça va venir. »

– Shea Weber, qui a lui-même frappé une tige métallique