/sports/hockey/canadien
Navigation

Jonathan Drouin jouera à l’aile avec Phillip Danault et Brendan Gallagher

Jonathan Drouin jouera à l’aile avec Phillip Danault et Brendan Gallagher
Photo d'archives, Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Claude Julien disait récemment qu’il songerait à séparer le duo de Max Domi et de Jonathan Drouin. Ce jour est arrivé.

À quelques heures de la visite de Nathan MacKinnon et de l’Avalanche du Colorado, Julien a choisi de changer ses combinaisons à l’attaque. Pour une première fois depuis le 13 octobre, soit le quatrième match de la saison, Domi ne jouera pas au centre avec Drouin à ses côtés.

Et pour une première fois cette saison, Phillip Danault, Tomas Tatar et Brendan Gallagher n’amorceront pas un match ensemble.

«À un certain point dans une saison, tu dois faire des changements», a noté Julien. «On se retrouvait dans un creux de vague. Nous avions besoin de changements. Ça pourrait durer longtemps comme ça ne pourrait pas durer. Mais il y a encore un bon équilibre au sein de nos trios. Les chances de marquer diminuaient dernièrement. En donnant un petit coup, ça pourrait débloquer.»

Domi: un but en 17 matchs

Domi se retrouvera en compagnie des Finlandais Artturi Lehkonen et Joel Armia, alors que Drouin patinera à l’aile gauche avec Phillip Danault et Brendan Gallagher.

«Il finit toujours par y avoir des changements», a expliqué Drouin. «On doit trouver du nouveau. Ce n’est pas que la combinaison marchait tant mal, mais on ne jouait probablement pas assez bien. Je me retrouve encore avec deux bons joueurs avec Phil et Gallagher. Je voudrai apporter de la rapidité à ce duo.» 

Quand on consulte les statistiques, on comprend Julien de perdre patience. À ses 17 derniers matchs, Domi a marqué un seul but. Au cours de cette période, il a obtenu neuf points (1 but, 8 passes). Il était donc loin de son rythme d’un point par match qu’il avait pour les premiers mois de la saison.

À l’image de Domi, Drouin est aussi au cœur d’une période sombre à l’attaque avec trois buts et cinq passes à ses 17 dernières sorties.

Jesperi Kotkaniemi, quant à lui, aura Tomas Tatar et Paul Byron sur ses ailes. Le quatrième trio restera intact par rapport au dernier match.

Le retour de Reilly

À la ligne bleue, Mike Reilly regagnera son poste après un match dans les gradins. Il remplacera Karl Alnzer.

«Je ne cherche pas juste de la constance avec Reilly», a dit Julien. «Pour transporter la rondelle et réussir une première passe, il est très bon. C’est plus défensivement où il a des lacunes. Au dernier match, nous affrontions une équipe pesante avec les Blues et il a plus de difficultés contre ce type de formations.»

La formation probable

Drouin-Danault-Gallagher

Lehkonen-Domi-Armia

Tatar-Kotkaniemi-Byron

Agostino-Chaput-Deslauriers

 

Mete-Weber

Reilly-Petry

Kulak-Benn

 

Price