/news/society
Navigation

C’est arrivé la semaine du 13 janvier

Coup d'oeil sur cet article

13 janvier 1953

La fontaine <i>La Fermière</i>, au marché Maisonneuve, une des œuvres publiques de Laliberté.
Photo courtoisie, Archives de la Ville de Montréal, VM094-Z320-03
La fontaine La Fermière, au marché Maisonneuve, une des œuvres publiques de Laliberté.

Décès de l’un des sculpteurs et peintres québécois les plus connus, Alfred Laliberté. Ses études à l’École des Beaux-Arts de Paris teintent son œuvre de l’influence d’Auguste Rodin, entre autres. De retour au Québec en 1907, il est l’auteur de plusieurs œuvres publiques bien connues, comme La Fermière du marché Maisonneuve ou le monument aux Patriotes. Il produit aussi une magnifique série de bronzes représentant des métiers, des traditions et des légendes d’antan. On lui doit certains des bronzes qui figurent sur la façade du Parlement de Québec (né en 1878).

14 janvier 1987

À Montréal, un incendie ravage le consulat de l’Union soviétique. L’accès est refusé pendant 15 minutes aux pompiers et les services secrets passeront les débris au peigne fin.

15 janvier 1979

La Loi sur la protection de la jeunesse entre en vigueur au Québec. Cette loi vise le respect des droits des enfants et la responsabilité parentale.

16 janvier 1861

Un appel est lancé pour un rassemblement qui se tiendra le lendemain soir en appui à l’esclave en fuite John Anderson, afin qu’il ne soit pas renvoyé vers les États-Unis esclavagistes. Des centaines de personnes répondront à l’invitation.

17 janvier 1694

Mgr de Saint-Vallier, évêque de Québec, décrète qu’il est péché de voir des « spectacles corrupteurs et impurs » comme Tartuffe, de Molière, une pièce qui dénonce l’hypocrisie des faux dévots...

18 janvier 1839

Le monument aux Patriotes et l’ancienne prison, en 1926.
Photo courtoisie, Archives de la Ville de Montréal, VM98-Y_1P027
Le monument aux Patriotes et l’ancienne prison, en 1926.

Au lendemain des rébellions des Patriotes, cinq membres du groupe des Frères chasseurs sont pendus à Montréal à la prison au Pied-du-Courant, aujourd’hui située près du pont Jacques-Cartier, au coin des rues Notre-Dame et de Lorimier. Il s’agit du notaire Pierre-Théophile Decoigne, du fermier François-Xavier Hamelin, du fermier et capitaine de milice Joseph Robert ainsi que des fermiers et frères Ambroise Sanguinet et Charles Sanguinet. D’autres pendaisons auront lieu sur ce même site, dont celle de Chevalier de Lorimier, le 15 février de la même année.

19 janvier 1919

L’Association athlétique d’amateurs nationale (AAAN) inaugure la Palestre nationale sur la rue Cherrier, consacrée au développement d’athlètes canadiens-français qui peuvent y pratiquer plusieurs disciplines dont la natation, l’escrime, la gymnastique ou la boxe.