/auto
Navigation

Audi Q8: nouveau symbole de luxe

Au sein de la gamme Audi, le nouveau Q8 s’insère entre le Q5, un modèle de taille moyenne qui est le plus vendu de la marque, et le gros Q7 à sept places.
Photo courtoisie, Audi Au sein de la gamme Audi, le nouveau Q8 s’insère entre le Q5, un modèle de taille moyenne qui est le plus vendu de la marque, et le gros Q7 à sept places.

Coup d'oeil sur cet article

Avec le nouveau Q8, Audi tente une percée dans le créneau des grands utilitaires haut de gamme à cinq places, un type de véhicule dont la popularité est en hausse.

Audi décrit le Q8, son nouvel utilitaire haut de gamme, comme une nouvelle dimension, sa huitième. Imaginée par ses publicitaires, cette figure de style évoque surtout des dimensions et une forme nouvelles, du moins pour un utilitaire de cette marque. Encore tout nouveau – les premiers exemplaires ayant été livrés au Canada en octobre dernier –, le Q8 sert de solution de remplacement au Q5, le modèle Audi de loin le plus vendu au pays, mais aussi au Q7. Il est plus volumineux que le premier, sans toutefois offrir un habitacle à sept places comme le second.

Cet entre-deux est marginalement plus large, plus court et moins haut qu’un Q7. Il s’en distingue par une élégante silhouette qui se veut plus moderne. Son imposante calandre octogonale Singleframe à phares à DEL (de série) présente d’ailleurs un design destiné à servir de nouveau « visage » aux modèles Q – les utilitaires d’Audi. En outre, la ligne de toit légèrement inclinée à l’arrière se marie à des arches de roues galbées conçues pour accueillir des roues allant jusqu’à 22 po ! Autant d’éléments de style qui vont assurément donner un coup de vieux aux autres VUS de la marque.

Cette forme gentiment inclinée du toit sert aussi à attirer une clientèle désormais moins friande de l’allure classique, plus « carrée », à laquelle les VUS nous ont habitués depuis l’époque du Jeep Cherokee d’antan. C’est aussi une riposte au design du BMW X6 et du Mercedes-Benz GLE Coupé, d’importants rivaux. Elle n’impose toutefois pas l’accès contraignant aux places arrière peu accueillantes de ces deux véhicules, conséquence directe de leur toit beaucoup plus arqué.

Doté d’une carrosserie presque entièrement en aluminium (exception faite du capot moteur), le Q8 est assemblé à l’usine Volkswagen de Bratislava, en Slovaquie, là d’où proviennent le Q7, le Bentley Bentayga, le Porsche Cayenne et le nouveau Volkswagen Touareg (réservé au marché européen). Ces utilitaires sont construits sur une plateforme modulaire commune appelée MLB Evo, conçue pour les véhicules à moteur longitudinal.

Hybride nouveau genre

Dans le cas du Q8 vendu au Canada, cette motorisation est un groupe motopropulseur semi-hybride ; un hybride léger si vous préférez. Il comporte d’abord un V6 de 3,0 L à essence, un moteur à turbocompresseur à double volute jumelé à une boîte de vitesses automatique Tiptronic à huit rapports.

À cela s’ajoute un système à 48 volts, doté d’un alternodémarreur à courroie alimenté par une batterie au lithium-ion 17,9 kWh. Lorsque le véhicule décélère, ce système peut récupérer jusqu’à 12 kW de puissance servant à charger la batterie. Or, cette technologie hybride permet dans certaines conditions de rouler sans intervention du moteur à essence, grâce à un dispositif d’arrêt-démarrage automatique qui s’enclenche à partir de 22 km/h.

Avec son toit légèrement incliné à l’arrière, le Q8 vise, entre autres, les acheteurs de BMW X6 et de Mercedes-Benz GLE Coupé.
Photo courtoisie, Audi
Avec son toit légèrement incliné à l’arrière, le Q8 vise, entre autres, les acheteurs de BMW X6 et de Mercedes-Benz GLE Coupé.

Selon le constructeur, ce dispositif permettrait de retrancher jusqu’à 0,7 L/100 km sur la consommation de ce véhicule. Ce gain s’avère le bienvenu puisque, malgré cette quincaillerie, le Q8, qu’on doit nourrir de carburant super, affiche une cote de consommation moyenne élevée, soit 12,5 L/100 km.

Sa motorisation, qui fournit 335 ch et 369 lb-pi de couple, permet au Q8 d’accélérer de 0 à 100 km/h en moins de 6 s. Cette capacité d’accélération étonnante et l’aisance dont cet utilitaire fait preuve sur la route ne laissent pas paraître sa lourdeur, car il pèse bien au-delà de 2 tonnes.

Son comportement routier prévisible, la précision de sa direction électromécanique et l’efficacité de son système de freinage en font un véhicule qu’on se plaît à conduire, en ville comme sur la grand-route.

Puisqu’il s’agit d’un produit Audi, la transmission intégrale Quattro figure parmi la dotation de série des deux versions proposées : le Q8 Progressiv d’entrée de gamme et le Q8 Technik, plus cossu. Le différentiel central de cette transmission mécanique répartit le couple moteur entre les roues avant et arrière dans un rapport de 40:60.

Lorsque les conditions routières changent, il peut transmettre la plus grande partie de la puissance vers l’essieu arrière pour accroître la traction. De plus, une garde au sol pouvant atteindre 254 mm, des porte-à-faux courts et un système de contrôle en descente permettent au conducteur d’un Q8 de se déplacer aisément bien au-delà des routes asphaltées.

Audi Canada réserve une suspension pneumatique adaptative avec contrôle de l’amortissement au Q8 Technik. Offerte pour un supplément de 3185 $, elle permet de varier la hauteur libre du châssis sur 90 mm, afin de donner plus de latitude au conducteur.

Intérieur épuré

Chez Audi, on ne parle plus d’un tableau de bord, mais bien d’un cockpit virtuel!
Photo courtoisie, Audi
Chez Audi, on ne parle plus d’un tableau de bord, mais bien d’un cockpit virtuel!

À l’intérieur, on découvre des sièges baquets chauffants et ventilés. Revêtus de cuir Valetta, ils se marient confortablement au corps. Séparés par une large console, leurs occupants font face à un tableau de bord d’apparence épurée où dominent trois écrans de grande dimension. L’affichage et bon nombre de contrôles dans cet Audi sont entièrement numériques, ce qui amène le constructeur à comparer le tableau de bord à un cockpit virtuel !

Au centre du tableau de bord trône l’interface tactile MMI Touch Response, dotée de deux de ces écrans. Un écran de 10,1 po, en haut, sert au système d’infodivertissement et à la navigation, alors qu’un écran de 8,6 po, plus bas, permet de régler la climatisation, les fonctions de confort et la saisie de texte, tout en gardant la main posée sur le levier de la boîte de vitesses. Une fois éteint, l’écran supérieur se fond presque entièrement à la large surface noire du tableau de bord, ce qui engendre un effet saisissant.

Le coffre modulable volumineux donne un côté pratique au Q8.
Photo courtoisie, Audi
Le coffre modulable volumineux donne un côté pratique au Q8.

Le conducteur a devant lui un écran de 12,3 po réunissant les cadrans et indicateurs usuels dans un affichage personnalisable. Au volant d’un Q8 Technik, il bénéficie d’un afficheur à tête haute servant à projeter diverses informations sur la base du pare-brise. Il est dommage que cet équipement très utile soit l’apanage de la version la plus luxueuse dans une gamme de véhicules qui, une fois bien équipés, coûteront près de 100 000 $ après taxes, quelle que soit la version.

Avec un prix pareil, le Q8 ne bouleversera aucune tendance du marché. En revanche, ses qualités indéniables contribueront assurément à satisfaire les automobilistes bien nantis en quête de nouveautés dans les VUS de luxe, parmi la clientèle d’Audi et celle provenant de marques rivales.

Audi au CES 2019

Au sein de la gamme Audi, le nouveau Q8 s’insère entre le Q5, un modèle de taille moyenne qui est le plus vendu de la marque, et le gros Q7 à sept places.
Photo courtoisie, Audi

Des concepts pionniers en matière de divertissement embarqué, de même que de nouveaux formats de divertissement et un espace de cinéma mobile offrant une expérience sensorielle totale, voilà ce qu’Audi a présenté au CES 2019, le salon Consumer Electronics Show qui se déroulait du 8 au 11 janvier à Las Vegas.

À l’occasion de cette grande foire annuelle de l’électronique, Audi a surpris les visiteurs avec son nouveau mode de divertissement embarqué. Dans le futur, en utilisant des lunettes de réalité virtuelle, les passagers arrière pourront profiter de films, de jeux vidéo et de contenus interactifs avec encore plus de réalisme.

Cette marque haut de gamme a donc présenté une technologie associant des images virtuelles aux mouvements du véhicule en temps réel. Ainsi, lorsque le véhicule tourne à droite, le vaisseau spatial que verrait le passager dans son expérience interactive ferait de même. Par l’intermédiaire de la filiale Audi Electronics Venture GmbH, Audi a cofondé Holoride GmbH, une entreprise en démarrage qui commercialisera bientôt cette nouvelle forme de divertissement par l’intermédiaire d’une plateforme ouverte à tous les constructeurs automobiles et aux développeurs de contenu.

Fiche technique

Prix de base

81 200 $ (Progressiv)

88 800 $ (Technik)

Transport et préparation

2095 $

Groupe motopropulseur

V6 turbo DACT 3,0 L ; 335 ch à 5000-6400 tr/min, 369 lb-pi à 1370-4500 tr/min. Boîte de vitesses automatique à huit rapports. Transmission intégrale.

Particularités

Suspension indépendante aux quatre roues. Freins à disque aux quatre roues. Antiblocage de série. Pneus : P275/50R20 (Progressiv) ; P285/45R21 (Technik).

Cotes

Empattement : 2995 mm ; longueur : 4986 mm ; largeur : 1995 mm ; hauteur : 1705 mm. Poids : 2270 kg. Volume du coffre : 605-1755 L. Capacité de remorquage : 3493 kg (7700 lb). Volume du réservoir : 85 L. Consommation moyenne (constructeur) : 12,5 L/100 km.

Concurrence

  • Acura MDX
  • Audi Q7
  • Audi Q8
  • BMW X5
  • BMW X6
  • Cadillac XT5
  • Infiniti QX60
  • Infiniti QX70
  • Jaguar F-Pace
  • Land Rover Discovery
  • Land Rover Range
  • Rover Sport
  • Land Rover Range Rover Velar
  • Lexus GX
  • Lexus RX
  • Lincoln MKT
  • Lincoln MKX/Nautilus
  • Maserati Levante
  • Mercedes-Benz GLE
  • Porsche Cayenne
  • Tesla Modèle X
  • Volvo XC90

Points forts

  • Excellent comportement routier
  • Motorisation performante
  • Intérieur impressionnant
  • Sièges baquets confortables

Points faibles

  • Consommation élevée
  • Visibilité arrière réduite
  • Les écrans tactiles sont source de distraction

Cotes de l’auteur

  • Cote d’ensemble 8/10
  • Consommation 6/10
  • Équipement 8/10
  • Prix 6/10
  • Apparence 8/10
  • Confort à l’avant 9/10
  • Confort à l’arrière 8/10
  • Comportement 9/10
  • Performance 8/10
  • Rangement 8/10

Record de ventes pour Rolls-Royce en 2018

Au sein de la gamme Audi, le nouveau Q8 s’insère entre le Q5, un modèle de taille moyenne qui est le plus vendu de la marque, et le gros Q7 à sept places.
Photo courtoisie

La prestigieuse marque britannique de voitures de luxe Rolls-Royce a dévoilé jeudi des ventes en forte hausse en 2018, les plus élevées des 115 années d’existence du constructeur. Rolls-Royce a vendu exactement 4107 voitures dans plus de 50 pays lors de l’année écoulée.