/sports/hockey
Navigation

Objectif LNH: qui de Jack Hughes ou de Kaapo Kakko sera le premier choix du prochain repêchage?

Coup d'oeil sur cet article

Le Championnat mondial de hockey junior a permis de mettre en vitrine les deux meilleurs espoirs en vue du prochain repêchage, mais aussi de mettre en lumière le fameux débat qui fera rage jusqu’au 21 juin prochain. Jack ou Kaapo? Hughes ou Kakko?  

Depuis quelques mois, déjà, ce débat fait rage. Mais, il s’est accru depuis quelques semaines. Tout le monde a son mot à dire.   

Pour certains, Hughes demeure au sommet tandis que, pour d’autres, Kakko s’est assez rapproché pour qu’il y ait un débat légitime entre les deux. La réalité, toutefois, c’est qu’il reste une deuxième moitié de saison au complet aux deux joueurs pour se faire valoir et que la décision finale ne reviendra qu’à l’équipe qui héritera du tout premier choix à Vancouver, le 21 juin.   

Mais en ce moment, comment se comparent les deux hockeyeurs ? Penchons-nous sur le rendement des deux joueurs en nous fiant aux faits, aux statistiques. Il est vrai que les fameuses stats ne disent pas tout d’un joueur, mais elles permettent au moins de comparer avec des valeurs connues. Et en ne regardant que les chiffres, il est possible de constater que les deux meilleurs espoirs en vue du prochain repêchage sont de vrais espoirs d’élite.   

Hughes, indélogeable?  

À tout seigneur tout honneur, commençons avec Hughes, considéré comme le meilleur espoir en vue de la prochaine cuvée depuis plusieurs mois déjà. Comme c’est le cas chaque année pour le meilleur espoir du repêchage, le jeu de Hughes est scruté à la loupe. Tandis que certains continuent de croire que Hughes sera indélogeable d’ici le 21 juin, d’autres commencent à penser que sa place au trône n’est plus assurée.   

Toujours est-il que, sur le plan des statistiques, le petit centre des États-Unis n’a rien à envier à tous ceux qui sont passés par le programme national de développement américain.   

Au moment d’écrire ces lignes, Jack Hughes comptait 53 points en 27 parties avec le programme. S’il dispute tous les matchs de son équipe d’ici la fin de la saison, Hughes terminerait avec une récolte de 102 points en 53 matchs. Il s’agirait de la troisième meilleure production de l’histoire de l’équipe M18 du programme américain, derrière Auston Matthews (117 pts) et Clayton Keller (107 pts).   

Il pourrait toutefois devenir le meilleur pointeur du programme en carrière. S’il poursuit à ce rythme, il terminera son passage dans ce programme avec un total de 228 points, soit 39 de plus que le record détenu par Keller.   

Kakko impressionne  

De son côté, Kakko n’a pas à rougir de sa production, lui non plus. L’auteur du but vainqueur lors de la finale du Championnat mondial de hockey junior, le 5 janvier dernier, produit à un rythme impressionnant en Liiga, la meilleure ligue professionnelle de Finlande.   

L’ailier de 17 ans comptait, en date de samedi, 20 points en 28 matchs avec le TPS Turku. À ce rythme, et s’il dispute tous les matchs de son équipe jusqu’à la fin de la saison, Kakko terminera avec une récolte de 35 points en 49 rencontres.   

Cette production en ferait le troisième meilleur joueur de moins de 18 ans de l’histoire sur le plan du total de points, derrière Aleksander Barkov, qui en avait inscrit 48 en 53 parties en 2012-2013 et Mikael Granlund (40 en 43 en 2009-2010).   

C’est donc dire que Kakko et Hughes sont en voie de réussir des saisons qui passeront à l’histoire dans leur ligue respective. Est-ce que ça signifie qu’ils seront des vedettes de la LNH? Pas nécessairement.   

Mais, disons que c’est bien parti.