/news/currentevents
Navigation

Contrats truqués: Zampino de retour en cour

Frank Zampino
PHOTO D'ARCHIVES, Ben Pelosse Frank Zampino

Coup d'oeil sur cet article

Même s’il a été acquitté sur toute la ligne dans le scandale du Faubourg Contrecoeur, l’ancien président de comité exécutif de Montréal Frank Zampino était de retour en cour ce lundi, cette fois pour un stratagème de contrats truqués totalisant 160 millions $.

« Nous sommes prêts à commencer », a expliqué la juge Julie Riendeau alors que commençait l’enquête préliminaire de Frank Zampino, ce lundi au palais de justice de Montréal.

Zampino, 59 ans, était présent à la cour, tout comme ses coaccusés Robert Marcil, Dany Moreau, Kazimierz Olechnowicz et Bernard Poulin.

Ils sont accusés de complot, de fraude, de corruption et d’abus de confiance. L’ex-argentier d’Union Montréal Bernard Trépanier, surnommé « monsieur 3 % », est pour sa part décédé depuis qu’il a été accusé.

L’enquête préliminaire, dont l’objectif est de vérifier si la preuve de la Couronne justifie la tenue d’un procès, a débuté avec le témoignage d’un ingénieur. En raison d’un interdit de publication ordonné par la cour, tout ce qu’il a dit ne peut être rapporté.

Dans cette affaire, la Couronne tentera de prouver que les accusés ont trempé dans un stratagème de contrats truqués à la ville totalisant 160 millions $, en retour de financement politique.

Les audiences sont prévues pour durer trois jours.