/news/society
Navigation

300 nouveaux camions militaires pour Valcartier

Le ministre Jean-Yves Duclos était de passage à la Base de soutient de la 2e Division du Canada Valcartier.
Photo Simon Clark Le ministre Jean-Yves Duclos était de passage à la Base de soutient de la 2e Division du Canada Valcartier.

Coup d'oeil sur cet article

La base militaire de Valcartier a commencé à recevoir les premiers de ses 300 nouveaux camions militaires normalisés qui font partie de la nouvelle flotte des Forces armées canadiennes.  

Les véhicules de soutien moyen, conçus par Mack Defense, permettront de remplacer la flotte existante acquise dans les années 1980 et qui arrive à la fin de sa vie utile. Des 1500 nouveaux camions au pays, 450 sont destinés au Québec, dont plus de 300 à la base militaire de Valcartier où déjà près d’une dizaine de véhicules y ont été livrés.

Le ministre Jean-Yves Duclos était de passage à la Base de soutient de la 2e Division du Canada Valcartier.
Photo Simon Clark

«Ce n’est pas tout à fait un remplacement un pour un», a confirmé le colonel François Lavoie lors d’un point de presse à la Base de soutient de la 2e Division du Canada Valcartier, lundi, auquel assistait le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jean-Yves Duclos. «C’est un remplacement au niveau de la capacité. On passe de 2,5 tonnes de cargos à 9,5.»

Le ministre Jean-Yves Duclos était de passage à la Base de soutient de la 2e Division du Canada Valcartier.
Photo Simon Clark

Plus performante

Ainsi, sur le plan opérationnel, la nouvelle flotte de véhicules, bien que moins imposante, permettra de répondre plus adéquatement aux besoins des militaires parce que plus performante et mieux adaptée à leur réalité. Les manœuvres en terrains accidentés seront nettement améliorées en raison de la présence de huit roues motrices comparativement à six pour l’ancien modèle.

Le ministre Jean-Yves Duclos était de passage à la Base de soutient de la 2e Division du Canada Valcartier.
Photo Simon Clark

Chacun des véhicules peut se décliner en cinq versions différentes passant du camion de transport régulier à celui de transport avec grue de manutention de matériaux. Ils permettent donc le déploiement de cliniques médicales et dentaires mobiles sur le terrain, le transport de personnel, de matériel et de fournitures essentielles, notamment. Les cabines peuvent aussi être blindées afin d’affronter des environnements très dangereux.  

Le ministre Jean-Yves Duclos était de passage à la Base de soutient de la 2e Division du Canada Valcartier.
Photo Simon Clark

Besoins croissants

Les camions seront «très utiles» aux soldats de la base militaire de Valcartier qui sont plus que jamais sollicités sur la scène internationale, selon les différents intervenants. Entre juillet 2018 et 2019, 1500 soldats du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada uniquement ont été ou seront déployés dans le cadre de différentes missions.

 «C’est plusieurs locations en même temps que ce soit la Lettonie, l’Irak, l’Ukraine, le Mali donc c’est excessivement diversifié», précise le colonel Boivin. «La beauté de cette plateforme-là, c’est qu’avec toutes les variantes qu’elle apporte, elle permet d’être opérationnel sur tous ces bouts de terrains là si besoin est.»

Le ministre Jean-Yves Duclos était de passage à la Base de soutient de la 2e Division du Canada Valcartier.
Photo Simon Clark

Les nouveaux camions militaires normalisés, qui ont nécessité un investissement de près de 1G$, seront utilisés pour la première fois lors de l’exercice annuel qui se déroule à Wainwright, en Alberta, en mai, mais plus près de chez nous, ils permettront de supporter les opérations de base qui se déroulent à Valcartier, notamment. D’ici là, afin de se familiariser avec leur nouvel équipement, le personnel reçoit une formation quant au fonctionnement et à la réparation des véhicules. 

Camions de modèles militaires normalisés

  • Livraison amorcée en avril 2018
  • Contrat octroyé à Mack Défense en juillet 2015 d’une valeur de 834M$.
  • 1500 camions dont 450 au Québec
  • Plus de 300 systèmes de chargement avec remorques
  • Plus de 150 systèmes de protection blindés
  • Capacité de charge totale de 9,5 tonnes
  • Vitesse maximale de 108 km/h

Dimensions :

  • 10,1 mètres de long
  • 2,6 mètres de large
  • 3,5 mètres de hauteur