/sports/opinion/columnists
Navigation

Les pourvoiries en vedette

Coup d'oeil sur cet article

Si vous désirez être parmi les premiers à choisir votre séjour de pêche ou de chasse pour la prochaine saison, inscrivez à votre agenda de vous rendre au Salon national de la pourvoirie qui se déroule jusqu’à dimanche au Complexe Capitale Hélicoptère de Québec.

Vous y trouverez une foule de destinations, pour tous les goûts, toutes les bourses, en groupe ou en famille. En voici un exemple avec le lac Orignac de la réserve faunique de Mastigouche.

Luc Baillargeon, de Québec, se souviendra longtemps de sa sortie de pêche au lac Orignac alors qu’il a capturé ces belles truites mouchetées indigènes.
Photo coutoisie, Karl Tremblay
Luc Baillargeon, de Québec, se souviendra longtemps de sa sortie de pêche au lac Orignac alors qu’il a capturé ces belles truites mouchetées indigènes.

« Nous voulons bonifier notre offre de pêche en offrant des sites comme celui du lac Orignac où il n’y a qu’un seul chalet, avec la possibilité de pêcher en tout temps sur le lac d’en face, d’expliquer le directeur de la réserve de Mastigouche, Éric Harnois. L’accès devient facile et personnalisé. C’est ce que les gens recherchent aujourd’hui. »

Ce nouveau chalet est situé à 30 kilomètres de l’accueil Pins Rouges. Info : 1 819 265-2098.

D’autres nouveautés

Dans la réserve faunique des Laurentides, le nouveau secteur de pêche aventure au lac Brûlé offre l’hébergement en prêt-à-camper Étoile. Ces nouveaux chalets-tentes peuvent accueillir jusqu’à six personnes. Vous aurez accès à des lacs de tête, très peu pêchés, via des sentiers ou encore en canot. Le lac Malbaie, avec ses nouveaux chalets relocalisés, se veut aussi une excellente destination de pêche. Dans la réserve faunique de Saint-Maurice, il y a un nouveau chalet au lac Baude où vous pouvez pêcher le touladi.

À Anticosti, le chevreuil est redevenu le roi de l’île. La récolte a été excellente en 2018. Si vous désirez avoir une chance de vivre un séjour exceptionnel en 2019, profitez du Salon pour réserver.

Les pourvoiries sur place

Alors là, ce n’est pas le choix qui manque. En faisant votre tournée, vous pourrez rencontrer :

• Louis Laurin de la pourvoirie Mabec, qui vous offre les plus grosses truites mouchetées indigènes au sud du Québec.

• Réal Massé qui est toujours fidèle au poste, plein d’énergie et de nouveautés pour la pêche.

• Les gens de la pourvoirie Saint-Zénon qui ne participent qu’au salon de Québec.

• Les frères Danis du Domaine Shanon ont décidé de revenir rencontrer les amateurs de pêche de Québec pour leur offrir leur pêche exceptionnelle du doré et du brochet.

• Stéphane Tremblay, Mister T, qui offre toujours de formidables excursions de pêche sur le lac Ontario.

• Les responsables de la Fondation passion nature sauvage, qui présenteront une soirée de vidéo chasse et pêche le 26 janvier prochain au Centre Sportif de Wendake. Vous pourrez vous procurer des billets au Salon.

• Les nouveaux propriétaires de la pourvoirie Némiskau sont les membres de la famille Roberge, bien connus dans l’automobile à Québec, à savoir Mario, Bertrand, Pegy et l’homme d’affaires Jean-Guy Sylvain.

• Au kiosque de la pourvoirie Domaine de la Chute de Charlevoix, vous pourrez rencontrer le nouveau propriétaire, Clovis Herluison, qui arrive directement de France pour tenter sa chance au Québec.

• Si vous désirez découvrir un territoire de grande qualité pour la chasse et la pêche, prenez le temps de faire un arrêt au kiosque de la pourvoirie Orignac.

• La famille Frigon, Karine, Dany et Geneviève, vient de se porter acquéreuse de la pourvoirie du lac Dumoulin. Elle offre de nouveaux produits et est maintenant ouverte à l’année.

• Avec le Club du lac des Baies et Québec Nature, nul doute que Pascal Hovington saura vous offrir un produit qui vous convient.

• Serge Chabot se fera un plaisir de vous faire vivre une visite virtuelle de son territoire, la pourvoirie du lac Laflamme.

Ce ne sont là que quelques exemples des découvertes que vous ferez au Salon. Le promoteur Gaétan Mondu tient à rappeler que pour les gens qui veulent fuir la cohue et les problèmes de stationnement, à compter de 16 h demain, la visite au salon sera plus calme.