/sports/fighting
Navigation

Deux autres ceintures pour Rivas

Le poids lourd montréalais l’emporte par knock-out technique aux dépens de Bryant Jennings au 12e round

Coup d'oeil sur cet article

VERONA, New York | Oscar Rivas a le sens du spectacle. Le Montréalais d’origine colombienne l’a emporté par knock-out au 12e round devant l’Américain Bryant Jennings, hier soir, au Casino Turning Stone & Resort de Verona.

Le protégé de Marc Ramsay (26-0, 18 K.-O.) disputait un excellent combat après 11 rounds contre Jennings (24-3, 14 K.-O.). Puis, au 12e round, il a ouvert la machine et son adversaire ne s’attendait pas à ça. Rivas a envoyé son adversaire au plancher une première fois.

Puis, il a fini le travail quelques secondes plus tard en faisant plier Jennings dans les câbles. L’arbitre a décidé de mettre fin au combat. C’est une énorme victoire pour Rivas et son équipe.

« Il y a beaucoup de travail derrière cette victoire, a indiqué Rivas. Avant le 12e round, mon entraîneur m’a dit de lui faire plaisir et c’est ce que j’ai fait. Je suis très heureux de ce résultat. »

Il avait déjà la ceinture NABF des poids lourd en sa possession, et il vient d’ajouter les ceintures NABO et IBF international autour de sa taille. Il va faire un bond important dans les classements IBF, WBO et WBC.

Par contre, avant cette rafale de coups, on assistait à un duel assez partagé. Sur la carte du Journal, Rivas était en avance par un point. Dans les derniers jours, son entraîneur Marc Ramsay avait exigé une performance quasi parfaite de son boxeur et il l’a presque obtenu.

Rivas a disputé le meilleur combat de sa carrière. Il a forcé Jennings à passer la majorité du combat dans les câbles et il a livré les meilleures attaques. Il est aussi parvenu à éliminer la vitesse de l’arsenal de son adversaire avec son jab et ses coups au corps.

Jennings a une clause de combat revanche prévue à son contrat. Il a maintenant 120 jours pour s’en prévaloir.

♦ On a appris sur le parterre que le nouveau champion WBC des mi-lourds, Oleksandr Gvozdyk, devrait effectuer la première défense de son titre le 30 mars. Marcus Browne ou Badou Jack sera son aspirant obligatoire après leur combat de ce soir.

♦ La championne du monde IBF des super-mi-moyens, Marie-Ève Dicaire, était dans les premières rangées de la salle du Casino Turning Stone & Resort, hier soir, pour venir encourager son bon ami Oscar Rivas.