/weekend
Navigation

«J’ai eu la piqûre pour le jeu» –Mélissa Bédard

«J’ai eu la piqûre pour le jeu» –Mélissa Bédard
Photo courtoisie, Télé-Québec

Coup d'oeil sur cet article

Un premier rôle au petit écran comme personnage principal aux côtés d’Ève Landry et Florence Longpré, ce n’est pas rien. Une apparition dans le Bye Bye non plus. « Ça, c’est capoté », s’exclame Mélissa Bédard, chanteuse dont la carrière fait un détour complètement inattendu à la télé.

Elle campe actuellement le rôle de Fabiola dans la série dramatique M’entends-tu ?, diffusée à Télé-Québec, qui explore la vie en milieu défavorisé. Mélissa Bédard ne cherchait pas vraiment à élargir sa vie professionnelle, confie celle qui n’a aucune formation en théâtre.

« L’équipe avait en tête un personnage très précis pour Fabiola, explique-t-elle. Ils m’ont demandé si je voulais passer une audition. Quand j’ai lu l’histoire, c’est venu me chercher. »

Mélissa Bédard confie ne pas avoir trop eu de difficulté à interpréter ce personnage qui lui « ressemble énormément. » D’ailleurs, son personnage chante.

Ève Landry, Florence Longpré et Mélissa Bédard dans la série <i>M’entends-tu ?</i>
Photo courtoisie, Télé-Québec
Ève Landry, Florence Longpré et Mélissa Bédard dans la série M’entends-tu ?

« Mes amis l’ont écouté, et des fois ils avaient de la misère à accrocher tellement elle me ressemble, dit-elle. Elle est très près de ses émotions, mais elle aime aussi tout donner aux autres, à ses amis et sa famille. Elle s’oublie souvent. Elle est un peu naïve. »

La chanteuse est en mode apprentissage dans ce nouveau métier pour lequel elle a eu la piqûre. Elle a mis les efforts pour être à la hauteur. « J’arrivais tôt le matin même si je ne tournais pas justement pour voir les scènes des autres, voir comment ça se passe », raconte-t-elle.

« Je posais plein de questions. Ç’a été un exploit pour moi-même. Je ne pensais pas être capable d’apprendre autant de textes en si peu de temps et livrer la marchandise comme ça. »

« Toute une expérience »

Puis, en décembre, elle reçoit de nouveau un appel pour jouer... dans le Bye Bye, cette fois-ci. On lui demandait d’incarner une des policières dans le sketch consacré à Céline Dion.

« Ils m’ont appelée à la dernière minute. Jusqu’à maintenant, Céline n’avait pas trop fait de brouhaha. Quand ils ont vu la pub avant la fin de l’année, ils ont décidé de faire un sketch », raconte-t-elle.

« Jouer à côté de Marc Labrèche, c’est extraordinaire. Ç’a duré cinq heures, et ç’a été cinq heures de fous rires. C’est toute une expérience de se retrouver au Bye Bye. »

Le fameux syndrome de l’imposteur

Chanteuse de métier, Mélissa Bédard ne s’en fait pas trop avec le syndrome de l’imposteur. « Quand j’ai fait Star Académie, on se sentait imposteur d’arriver comme ça du jour au lendemain. Mais je me dis que s’ils sont venus me chercher pour un rôle, c’est qu’il y a une raison, que j’apportais quelque chose. »

«J’ai eu la piqûre pour le jeu» –Mélissa Bédard
Photo courtoisie, Télé-Québec

Elle veut bien sûr répéter l’expérience. « Une fois qu’on y a goûté, on a la piqûre. Je suis déjà une grande adepte des séries qu’on fait au Québec. »

Jusqu’à ce qu’elle déniche d’autres rôles, Mélissa Bédard accueillera son troisième enfant, une petite fille, en avril. Elle est toujours choriste auprès de Jean-Pierre Ferland, avec qui elle foulera le Centre Vidéotron en février. Elle travaille sur son quatrième album de chansons originales écrites entre autres par des artistes comme Caracol et Andrée-Anne Leclerc, ancienne complice de Star Académie. Elle poursuit aussi la tournée avec le Rétro Show.