/finance
Navigation

Les quarts-arrière remportent la cagnotte

Tom Brady
Photo d'archives, AFP Tom Brady

Coup d'oeil sur cet article

Le monde du sport évolue constamment. Les meilleurs entraîneurs savent s’adapter peu importe la situation et forcent leurs adversaires à implanter de nouvelles stratégies, menant parfois à l’adoption de nouveaux styles de jeu à l’échelle de la ligue. Au football, un peu comme on l’a vu récemment au hockey, assistera-t-on sous peu à une nouvelle tendance ?

Maintenant qu’il ne reste que quatre équipes pouvant aspirer au Super Bowl dans la NFL, on remarque tout de même que les 12 équipes ayant pris part aux présentes séries n’étaient pas nécessairement celles comptant sur les quarts-arrière ayant la meilleure réputation. Bien que la ligue soit encore largement axée sur le jeu aérien, il ne suffit plus de compter sur un Tom Brady, un Peyton Manning ou un Aaron Rodgers pour connaître du succès.

En fait, aucun des six quarts-arrière les mieux payés de la NFL n’a pu mener son équipe en séries éliminatoires cette année. Avec un dossier peu reluisant de 8-7-1, considérant son salaire de 28 millions $, Kirk Cousins des Vikings du Minnesota est le seul du groupe à avoir présenté une fiche supérieure à ,500. En revanche, six des neuf joueurs défensifs les mieux payés ont participé aux séries.

La défensive gagne

Alors que certains directeurs généraux tentent de contrer des quarts-arrière dominants avec des joueurs défensifs pouvant rendre ces mêmes quarts nerveux, de généreux contrats consentis à des quarts-arrière pèseront lourd sur plusieurs équipes au cours des prochaines années. Parmi les 20 joueurs les mieux payés dans la NFL cette saison, 17 sont des quarts-arrière. Les trois intrus dans la liste sont Khalil Mack (Bears de Chicago), Aaron Donald (Rams de Los Angeles) et Von Miller (Broncos de Denver), qui s’avèrent être trois joueurs pouvant créer le chaos sur le terrain et exercer une pression constante sur le quart-arrière adverse.

Comme des championnats ont récemment été remportés par un quart auxiliaire comme Nick Foles et un Peyton Manning n’étant plus que l’ombre de lui-même derrière une défensive redoutable, tout indique que les prochains palmarès des joueurs les mieux rémunérés compteront de plus en plus de joueurs défensifs.

Sentiment de déjà-vu

Au hockey, une telle transition s’est observée au cours des dernières saisons, la LNH passant d’une ligue de gardiens à une ligue où les jeunes attaquants rapides et talentueux sont privilégiés. Après tout, les équipes qui avaient octroyé de faramineux contrats à des gardiens comme Henrik Lundqvist, Roberto Luongo et Sergei Bobrovsky au cours des dernières saisons n’allaient nulle part.

C’est pourquoi plusieurs observateurs ont sursauté en voyant le contrat consenti à Carey Price par le Canadien. Si l’on prend strictement le salaire et non le montant comptant sur la masse salariale, Price est l’un des trois seuls joueurs de la ligue touchant 15 millions $ ou plus cette saison, les autres étant John Tavares et Connor McDavid.

Au total, 35 joueurs reçoivent un salaire de 8 millions $ ou plus en 2018-2019 dans la LNH et Price est le seul gardien du lot. En ce qui concerne le montant comptant sur la masse salariale, Price arrive au cinquième rang et Lundqvist constitue le seul autre gardien figurant dans le top 20.

La LNH étant maintenant dominée par les McDavid, Matthews, Mackinnon, Gaudreau et Kucherov, à quoi ressemblera le contrat de Carey Price dans quatre ou cinq ans ? L’avantage du Canadien est que l’équipe dispose des ressources financières nécessaires afin de mettre de jeunes joueurs sous contrat au fur et à mesure que le plafond salarial augmente.

 

Comparatif NFL vs LNH

Carey Price
Photos d’archives
Carey Price

 

Les 10 quarts-arrière les mieux payés dans la NFL cette saison

Quart-arrière Équipe Salaire (en millions $)
Aaron Rodgers Green Bay 33,5
Matt Ryan Atlanta 30,0
Kirk Cousins Minnesota 28,0
Jimmy Garoppolo San Francisco 27,5
Matthew Stafford Detroit 27,0
Drew Brees Nouvelle-Orléans 25,0
Derek Carr Oakland 25,0
Andrew Luck Indianapolis 24,6
Alex Smith Washington 23,5
Joe Flacco Baltimore 22,1

 

Les 14 joueurs touchant + de 10 millions $ dans la LNH cette saison

Joueur Équipe Salaire (en millions $)
John Tavares Toronto 15,9
Carey Price Montréal 15,0
Connor McDavid Edmonton 15,0
Jamie Benn Dallas 13,0
Anze Kopitar Los Angeles 12,0
Patrick Kane Chicago 12,0
Jonathan Toews Chicago 12,0
John Carlson Washington 12,0
Sidney Crosby Pittsburgh 10,0
Alex Ovechkin Washington 10,0
Evgeny Kuznetsov Washington 10,0
Brent Burns San Jose 10,0
P.K. Subban Nashville 10,0
Jack Eichel Buffalo 10,0