/lifestyle/family
Navigation

Médecins vétérinaires spécialistes: pour tous les problèmes

Bloc animaux vétérinaire
Photo Adobe stock

Coup d'oeil sur cet article

Tout comme en médecine humaine, il y a plusieurs spécialités reconnues en médecine vétérinaire. Aujourd’hui, on peut consulter un oncologue vétérinaire parce que Fido est atteint d’un cancer ou un ophtalmologue vétérinaire parce que Bella a des cataractes qui l’empêchent de bien voir. Oui, tout un monde de possibilités s’offre aux propriétaires d’animaux, pour autant qu’ils en aient les moyens.

L’AMVQ (Association des médecins vétérinaires du Québec en pratique des petits animaux) a lancé, le 15 janvier dernier, la toute première journée nationale des médecins vétérinaires spécialistes dans le but de faire connaître un peu mieux ces services à la population. Voici quelques réponses à vos questions à ce propos.

1. Qu’est-ce qu’un spécialiste vétérinaire ?

C’est un vétérinaire qui, après ses études en médecine vétérinaire, a suivi une formation supplémentaire, habituellement une résidence d’une durée de trois ou quatre ans, afin d’acquérir des compétences dans un domaine très spécifique de la médecine vétérinaire. Une fois cette formation terminée, il est soumis à un examen de certification rigoureux, généralement appelé Board, par le collège de spécialistes lié à sa spécialité. S’il réussit, il devient « diplomate » d’un collège de spécialité vétérinaire. On retrouvera alors dans le titre d’un vétérinaire spécialiste les lettres « Dipl. », suivies de l’acronyme du collège de spécialiste auquel il fait partie. Au Québec, plus d’une centaine de médecins vétérinaires sont présentement autorisés à porter le titre de spécialiste.

2. Quelles sont les disciplines en médecine vétérinaire ?

Les spécialisations incluent notamment l’anesthésiologie, la cardiologie, l’urgentologie et les soins intensifs, la dentisterie, la médecine interne, la neurologie, la radiologie, la dermatologie et la chirurgie. Au Québec, la liste des spécialités admises au sein de l’Ordre des médecins vétérinaire du Québec est au nombre de 18 (https://www.omvq.qc.ca/la-profession/specialites.html), mais il y en a un peu plus (22) chez nos voisins américains, selon l’AVMA (American Veterinary Medical Association).

3. Où peut-on trouver un vétérinaire spécialiste ?

La grande majorité des spécialistes vétérinaires travaillent dans les centres vétérinaires de référence et au Centre hospitalier vétérinaire de l’Université de Montréal à Saint-Hyacinthe. On en retrouve également dans certains hôpitaux vétérinaires, mais c’est plutôt rare. Certains spécialistes offrent aussi aux médecins vétérinaires généralistes des services mobiles. En effet, ils peuvent se rendent dans les établissements vétérinaires sur demande à la demande des médecins vétérinaires généralistes pour offrir des conseils, confirmer des diagnostics ou élaborer des plans de traitement.

4. Comment faire pour rencontrer un spécialiste ?

Contrairement à ce qui se fait en médecine humaine, il n’est pas nécessaire d’être référé par un généraliste pour consulter un vétérinaire spécialiste. Cependant, il est fortement conseillé de faire appel à votre médecin vétérinaire généraliste en premier lieu. Il saura bien vous conseiller puisqu’il vous connaît déjà, vous et votre animal. Il sera aussi en mesure de transmettre toute l’information nécessaire à la bonne marche des opérations pour que votre rendez-vous avec le spécialiste.