/news/currentevents
Navigation

Accusations pour agression sexuelle: une première comparution pour Gilbert Rozon mardi

Accusations pour agression sexuelle: une première comparution pour Gilbert Rozon mardi
Photo Chantal Poirier

Coup d'oeil sur cet article

L'ex grand patron de Juste pour Rire Gilbert Rozon doit comparaître pour la première fois en cour, mardi, pour répondre des accusations de viol et d'attentat à la pudeur déposées contre lui.

Le mois dernier, le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a annoncé le dépôt de deux chefs d'accusation contre Rozon, pour des faits qui se seraient produits en 1979 à Saint-Sauveur. Cependant, aucune accusation n'a été déposée en lien avec les plaintes des Courageuses, un rassemblement de victimes présumées du magnat déchu de l'humour.

Au total, 14 plaintes d'inconduite sexuelles avaient été formulées contre Rozon, mais une seule a été retenue par le DPCP.

Au début du mois, Rozon a dû se présenter à un poste de police pour faire prendre sa photo et ses empreintes digitales. Il demeure en liberté pour la durée de son procès.

Compte tenu des lois en vigueur en 1979, l'ex-homme d'affaires pourrait écoper d'une peine maximale de prison à vie, s'il est trouvé coupable. Il n'y a toutefois pas de peine minimale.

En parallèle à ce procès criminel, Rozon fait face à un recours collectif de plus de 10 millions $ intentés par les Courageuses, pour des inconduites sexuelles qu'il aurait commises entre 1982 et 2016.