/finance/business
Navigation

Dispute entre deux ex-dragons: écoutez la réplique de François Lambert à Caroline Néron

Coup d'oeil sur cet article

L’entrepreneur François Lambert n’a pas tardé à répliquer aux propos qu’a tenus, dimanche à Tout le monde en parle, Caroline Néron, qu’il a côtoyée dans l’émission Dans l’œil du dragon.   

  • ÉCOUTEZ la réplique de François Lambert à l'émission Trudeau le midi:

Sur Facebook, M. Lambert a expliqué pourquoi il n’avait pas repris son fauteuil de « dragon », l’an dernier.

« J’ai demandé à Benoit Léger [le producteur de l’émission], s’il avait besoin de mes services et il m’a répondu qu’il n’avait pas statué et je n’ai pas relancé. Début et fin de ce faux débat », a-t-il écrit.

 

 

À TLMEP, Mme Néron a soutenu que son ancien collègue l’avait critiquée pour les problèmes financiers de ses entreprises parce qu’il était mécontent de ne pas avoir été réinvité à participer à Dans l’œil du dragon.   

« François, il m’aimait beaucoup quand j’étais sur le show, on avait une belle chimie. Il a essayé de revenir sur le show cette année et il a été refusé. Ça l’a fâché », a affirmé Caroline Néron.   

Taxes non versées  

François Lambert a aussi commenté le fait que le groupe de bijouterie doit 1,4 million $ à Revenu Québec et 125 000 $ à Revenu Canada.   

« La seule chose qui m’intéresse dans ta faillite, ce sont les taxes [TPS/TVQ] non payées. Ça, c’est l’affaire de tous les Québécois. Car 1,5 million non payés, ça fait au moins 2 ans que tu ne payes pas ce que tes clients t’ont donné pour que tu remettes au gouvernement », a-t-il écrit.   

L’homme d’affaires n’a pas pu s’empêcher de piquer Mme Néron sur le fait que huit personnes se sont succédé à la direction des finances de son groupe.   

« On s’entend, j’ai engagé plein de mes amis, a confié Néron à TLMEP. Il y a une de mes amies qui s’est retrouvée en comptabilité à l’époque et ce n’était pas sa plus grande force. Il y a eu des erreurs au début. Tu engages, tu te fies [...]. Comme c’était une compagnie qui connaissait une expansion rapide, il y en a qui ont été dépassés par la situation. »   

« J’ai eu une croissance de 0 à 2500 employés en huit ans. Et devine ? Un seul directeur financier », a rétorqué M. Lambert.   

Notons que l’entrevue à TLMEP n’a pas été orchestrée par le cabinet de relations National. Caroline Néron a accepté de participer à l’émission après avoir été sollicitée directement par l’animateur Guy A. Lepage, a indiqué hier la firme.    

  • ÉCOUTEZ l'entrevue du journaliste Sylvain Larocque à Dutrizac de 6 à 9