/portemonnaie/entrepreneurship
Navigation

5 raisons de se lancer en affaires en région

Coup d'oeil sur cet article

Montréal est peut-être la métropole, mais selon ces entrepreneurs des quatre coins de la province, les régions devraient être envisagées pour lancer son entreprise.

On les a rencontrés à l’occasion de l’Expo Entrepreneurs afin qu’ils nous expliquent ce qui rend leurs bouts de pays attrayants pour l’entrepreneuriat.

Jean-Christophe Lamontagne, propriétaire de la boulangerie À chacun son pain à Charlevoix

«J’étais technicien en aéronautique chez Rolls Royce à Montréal et après un long voyage, j’ai réalisé que j’avais besoin d’un milieu de vie plus près de mes passions, soit le vélo et le plein air. En créant ma propre entreprise à Charlevoix, je voulais m’assurer d’avoir la flexibilité de partir en ski après une grosse bordée de neige ou bien aller gravir une montagne en vélo l’été. Être constamment entouré d’un environnement où la nature prédomine me permet d’être inspiré dans ma vie personnelle et professionnelle, chose que je ne retrouvais pas en ville».

 

Félix-Antoine Huard, cofondateur de Rum & Code, compagnie de développement de logiciels et d’applications à Shawinigan en Mauricie

«On entreprend pas de la même façon en Mauricie. Être Shawiniganais, c’est vivre la vie à la légère, être moins stressé et prendre son temps pour faire les choses. Oui des fois c’est moins rapide que dans les grands centres, mais on offre un accompagnement unique lié aux besoins de nos clients».

 

Sébastien Noël, copropriétaire du studio Yoga SAM et des Grandes Fêtes Telus à Rimouski 

«Je viens de Québec et je suis à Rimouski depuis 10 ans. La grosse différence avec les grandes villes, c’est que ici, la communauté est vraiment tricotée serrée et tout le monde se supporte énormément dans les projets entrepreneuriaux. Je crois qu’il n’y a pas de limites en région. Tout peut se faire».

 

Keyven Ferland, fondateur de l’agence de communication La Web Shop basée au Saguenay

«Je pense que développer sa business en région demande une bonne capacité d’adaptation et beaucoup de résilience. Les besoins ne sont pas les mêmes que dans les grandes villes, donc il faut constamment accommoder ses produits au marché. Selon moi, ça permet d’être beaucoup plus créatif et de se réinventer plus rapidement qu’en milieu urbain».

Ian-Patrick Thibault, directeur général de l’incubateur en entrepreneuriat Le Garage & co en Montérégie

«On a tous les écosystèmes d’entreprises imaginables, que ce soit l’électronique, l’intelligence artificielle ou autre. Le secteur de Chambly bourdonne d’initiatives en tous genres pour inciter les entrepreneurs à venir s’y établir depuis les dernières années. Je suis convaincu que dans 5 à 10 ans, la Montérégie sera LE spot pour développer son entreprise au Québec». 

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux