/sports/fighting
Navigation

La table est mise

Mathieu Germain et Steve Claggett font le poids lors de la pesée officielle

La table est mise
Photo PIerre-Paul Poulin

Coup d'oeil sur cet article

Mathieu Germain et Steve Claggett n’ont eu aucune difficulté à respecter la limite de poids, vendredi, à l’occasion de la pesée officielle présentée au Casino de Montréal.

Germain (16-0, 8 K.-O.) est arrivé sur la balance avec un poids exact de 140 lb et pas une once de trop. Cependant, il a eu besoin de retirer ses sous-vêtements pour respecter la limite de poids prévu à son contrat.

Rien d’alarmant pour le boxeur parce qu’il s’était assuré de faire le poids dès son arrivée au casino. Il n’y a donc pas eu d’inquiétudes pour son équipe ou son promoteur. De son côté, Claggett (27-5-1, 17 K.-O.) a fait osciller la balance à 139,8 lb. Ce qui signifie que les ceintures IBF international et IBF nord-américaine seront à l’enjeu.

Les deux pugilistes ont eu un face-à-face durant lequel l’Albertain a tenté de déconcentrer le Québécois et vice versa. Ils se sont respectivement fait signe d’arrêter de parler.

La table est mise
Photo PIerre-Paul Poulin

Les débuts de Mathieu

En sous-carte, on aura droit à huit combats, dont les débuts de Lexson Mathieu. L’athlète de Québec croisera le fer avec le Mexicain Edgar Santoyo (2-1-2, 1 K.-O.) dans un duel de quatre rounds.

« Je le sens très bien dans sa peau et ça fait longtemps que je lui parle de ces moments-là, a indiqué l’entraîneur de Mathieu, François Duguay. On a travaillé sur le moment présent.

« Pour ce qui est de sa grosse coupure, qu’il a subie chez les amateurs, je lui ai fait remarquer que sa défensive sera encore plus importante chez les pros étant donné que les gants sont plus petits. Je ne veux pas un combat brouillon de sa part. »

Prédiction

Place aux prédictions de la soirée. Mathieu Germain obtiendra sa première finale en carrière et il aura un adversaire coriace en Steve Claggett.

Germain sait très bien ce qui l’attend dans le ring. Un opposant qui mettra de la pression de la première à la dernière seconde. Claggett possède aussi une bonne mâchoire, car il n’a perdu qu’une seule fois par knock-out en carrière. Ça remonte à 2011 dans un combat présenté aux Philippines.

Pour ce qui est du protégé de Mike Moffa, il est habile dans ses déplacements et il possède un excellent jab. Il aura besoin de ses jambes pour éviter la pression de Claggett.

On pourrait assister à un combat aussi excitant et spectaculaire que celui auquel on avait assisté entre Germain et le Mexicain Christian Uruzquieta. Mon verdict : Germain va l’emporter par décision unanime, mais il en aura plein les bras à certains moments dans le combat.

Dans les autres duels à surveiller, Arslanbek Makhmudov et Saddridin Akhmedov ne feront qu’une bouchée de leurs adversaires respectifs.

Dans le calepin...

L’avenir de David Lemieux continue d’être au cœur de l’actualité de la boxe. À l’heure actuelle, on sait qu’il évoluera chez les 168 lb lors de son prochain combat. Les rumeurs sont de plus en plus fortes selon lesquelles il se produira sur la prochaine carte de Canelo Alvarez à Las Vegas, au mois de mai. La semaine dernière, le promoteur Eddie Hearn a évoqué le nom de John Ryder (27-4, 15 K.-O.) comme adversaire potentiel de Lemieux pour cet affrontement. Par la suite, le protégé de Eye of the Tiger Management (EOTM) souhaiterait retourner chez les poids moyens (160 lb). Son promoteur, Camille Estephan, n’écarte pas ce scénario, mais il devra convaincre l’entraîneur Marc Ramsay. Et ça, c’est loin d’être fait.

Victime d’un accident de la route dans les derniers mois, Raphaël Courchesne effectue son retour sur le ring ce soir. Le Maskoutain avait été blessé au dos alors qu’un autre véhicule l’avait percuté par l’arrière. Son entraîneur Marc Seyer n’a voulu prendre aucun risque et il voulait que son jeune boxeur soit à 100 % avant de renouer avec l’action.

Après les combats de ce soir, Camille Estephan devrait annoncer la date de son prochain gala, qui devrait être quelque part en mars. Tout indique que Steven Butler ferait les frais de la finale.

Selon nos informations, Christian M’Billi (13-0, 13 K.-O.) devrait disputer son premier combat en carrière à New York, le 17 mars prochain, sur une carte de Top Rank. Celui qu’on surnomme « Solide » a disputé 6 de ses 13 premiers combats à l’extérieur du Québec. C’est difficile pour les amateurs du Québec de s’attacher à lui, même s’il possède un grand potentiel.

Parlant de GYM, Sébastien Bouchard (18-1, 8 K.-O.) a dû déclarer forfait pour le gala du 16 février au Casino de Montréal. Le boxeur de Québec est ennuyé par une blessure à l’épaule. Un malaise qu’il traîne depuis plusieurs mois. Le promoteur Yvon Michel a trouvé un autre combat pour la finale de sa soirée et le tout devrait être annoncé dans les prochains jours.