/entertainment/tv
Navigation

Une première Canadienne dans «RuPaul’s Drag Race»

Une première Canadienne dans «RuPaul’s Drag Race»
Capture d'écran, Instagram

Coup d'oeil sur cet article

La drag queen Brooke Lynn Hytes deviendra la première Canadienne à participer à l’émission de télé-réalité RuPaul’s Drag Race.

La populaire émission, primée aux Emmy et véritable phénomène qui dépasse les frontières de la communauté gaie, a dévoilé le nom de ses quinze participantes vendredi, dans une vidéo promotionnelle publiée sur YouTube.

Brooke Lynn Hytes tentera de mettre la main sur la couronne d’America Next Drag Superstar («prochaine Drag Superstar des États-Unis») et les 100 000$ US qui l’accompagnent.

Elle devra faire preuve «de charisme, d’originalité, d’audace et de talent», ritournelle de l’émission, dans une série d’épreuves hebdomadaires qui lie humour, couture, performance et parfois, sinon souvent, du «drama queen».

«Je regarde l'émission depuis le tout début et c'est quelque chose que je n'aurais jamais pensé pouvoir faire, parce que je suis Canadien, a-t-elle déclaré dans la vidéo promotionnelle. Je dois être légal pour travailler ici et je l'ai fait. Je fais bouger les choses, qu’est-ce que vous voulez que je vous dise."

Avant de personnifié de Brooke Lynn Hytes, Brock Hayhoe, originaire d’Etobicoke, en Ontario, a étudié à l’École nationale du ballet de Toronto avant d’entrer dans le monde de la nuit torontoise et de s’initier au drag.

Après avoir tenté sa chance à New York, Brooke Lynn Hytes partage sa vie entre Toronto et Nashville, Tennessee depuis qu’elle a gagné en 2014 le titre de Miss Continental avec un numéro de ballet sur I’m a Slave 4 U de Britney Spears.

La date de diffusion de la saison 11 de RuPaul’s Drag Race n’est pas encore connue.