/news/politics
Navigation

Ottawa réclame que Netflix retire les images de la tragédie de Lac-Mégantic

Ottawa réclame que Netflix retire les images de la tragédie de Lac-Mégantic
Capture d'écran, Netflix

Coup d'oeil sur cet article

LAC-MÉGANTIC – Les élus fédéraux ont adopté, mardi, une motion réclamant à Netflix de retirer les images de la tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic qui se retrouvent dans certaines œuvres de fiction de son catalogue.

La motion présentée par le porte-parole du Nouveau Parti démocratique (NPD) en matière de culture, le député de Longueuil–Saint-Hubert Pierre Nantel, a reçoit l'appui unanime de la Chambre des communes.

La motion approuvée par les élus dénonce l'utilisation des images de la tragédie qui avait fait 47 morts le 6 juillet 2013 dans des œuvres de fiction et réclame leur retrait, notamment du film Bird Box de Netflix. La série Travelers diffusée sur la plate-forme du géant de l'écoute en continu a aussi eu recours à une vidéo montrant des wagons en flammes à Lac-Mégantic.

Également, la Chambre des communes «exige que Netflix Inc. compense financièrement la communauté de Lac-Mégantic pour avoir utilisé ces images à des fins de divertissement, sans égard pour le traumatisme vécu par les citoyens, les survivants, et les proches des victimes», peut-on lire dans la motion.

Ottawa emboîte ainsi le pas à Québec, où la ministre de la Culture, Nathalie Roy, avait dénoncé et réclamé le retrait des images.

Netflix avait répondu en présentant ses excuses et en promettant de ne plus recourir à des vidéos de la tragédie ferroviaire dans ses œuvres. Elle a cependant refusé de les retirer.