/entertainment/opinion/columnists
Navigation

Céline: c’est quoi ce look?

Céline Dion
Capture d'écran

Coup d'oeil sur cet article

Avez-vous vu la photo de Céline Dion ?

Non, pas celle où elle porte des lunettes des années 80 avec un petit chapeau à voilette et une veste à épaulettes, à la une du Journal hier.

Non, pas non plus celle où elle porte une chasuble beige comme un personnage de Star Wars. Ni celle où elle arbore une veste émeraude sur un rideau, heu, je veux dire une robe à fleurs.

Non, sur la photo dont je vous parle, Céline porte un anorak jaune fluo avec par dessus une veste grise trop grande pour elle, dont les manches sont en laine blanche. Et aux pieds, elle porte des gros souliers de basketball.

Je comprends que Céline s’éclate, que Céline s’amuse, que Céline se foute de ce qu’on pense d’elle. Mais je ne peux pas m’empêcher de me demander, comme le magazine Closer : « C’est quoi ce look ? »

« FAUX PAS » OU « FAUT LE FAIRE » ?

Céline Dion a le corps, l’âge (et le compte en banque) pour se payer toutes les audaces vestimentaires. Mais sommes-nous obligés de trouver ça beau juste parce que c’est signé par une grande marque de mode et que ça coûte très cher ?

Quand j’ai vu Céline débarquer de son avion privé à Paris, en portant un pyjama deux pièces à motifs léopard jaune, je suis partie à rire.

On a beau me dire que c’est un ensemble en cachemire de la marque Baja East, et que le modèle était en rupture de stock quelques minutes après la publication de la photo sur Instagram, je ne me fais pas à l’idée que c’est ça « la fine pointe du bon goût ».

Si c’est ça que portent les « influenceuses », je n’ai pas trop envie d’être « influencée ».

CONTRAVENTION DE MODE

Il y a une certaine hypocrisie du monde de la mode qui me fait sourire. Si matante Ginette à Verdun ou à Limoilou va au dépanneur avec son pyjama jaune en léopard, elle va faire rire d’elle et passer pour kétaine. Mais prenez ce même pyjama, arrangez-vous pour que les magazines de mode lui accolent l’étiquette fashion must, collez-lui un prix démesuré avec beaucoup de zéros, et les « fashionistas » vont s’évanouir de bonheur.

Hier, le Daily Mail britannique titrait : « Céline Dion a UN AUTRE moment de mode bizarre » en publiant la photo de Céline en imperméable jaune.

Vous vous souvenez quand on a commencé à s’intéresser aux choix vestimentaires de Céline Dion ? C’était en 2016, quand elle était apparue dans un chandail à capuchon, XXL, à 885 $, à l’effigie du Titanic. À l’époque, on se faisait fusiller par la police de la mode si on n’était pas en pâmoison devant ce vêtement informe, « tellement tendance ».

LE ROI EST NU

Céline Dion a tellement longtemps été sage comme une image, lisse, consensuelle, ne voulant jamais déplaire !

Si aujourd’hui elle se moque de ce qu’on pense d’elle et qu’elle assume ses choix provocants et audacieux, c’est tant mieux.

Mais justement, ne pas chercher à plaire à tout le monde, ça veut dire prendre des risques. Et on a aussi le droit de trouver qu’un pyjama léopard jaune, c’est « ben laitte ».