/entertainment/tv
Navigation

«Fragile»: nouvelle saga familiale de Serge Boucher à Radio-Canada

«Fragile»: nouvelle saga familiale de Serge Boucher à Radio-Canada
PHOTO COURTOISIE, RADIO-CANADA

Coup d'oeil sur cet article

Radio-Canada promet des nuits blanches aux téléspectateurs avec «Fragile», la nouvelle série de l’auteur Serge Boucher («Aveux», «Apparences», «Feux», «Olivier»), qui, fidèle à ses habitudes, a concocté une saga familiale aux multiples rebondissements, laquelle sera portée par des talents comme Marc-André Grondin et Pier-Luc Funk.

Le projet, dont les 10 épisodes d’une heure seront déversés sur Tou.tv Extra à la fin de l’été 2019 pour visionnement en rafale, a été dévoilé en conférence de presse, mercredi matin.

Avec «Fragile», Serge Boucher souhaitait dépeindre une «histoire de gars», une «histoire d’hiver et de "Ski-Doo"», empreinte de fragilité et de vulnérabilité avec, en toile de fond, une quête d’identité qui amènera les personnages à «devenir de meilleures personnes».

Comme dans ses précédents feuilletons, le créateur a bâti l’univers de «Fragile» sur des secrets enfouis les uns en dessous des autres, qu’on prendra plaisir à cerner au gré de l’intrigue.

«Il y a une très grande parenté avec "Feux", a signalé Serge Boucher, en guise de comparaison. Mais la tension y sera encore plus émotive...»

Deux familles

Une distribution étincelante donnera vie aux deux familles aux réalités opposées, qui se retrouveront liées par un drame, la mort de deux jeunes hommes, le garagiste Dominic (Pier-Luc Funk) et le graphiste Félix (Marc-André Grondin), chacun membre de l’un de ces deux clans.

Sandrine Bisson, Martin Drainville et Valérie Blais incarneront respectivement la mère, le beau-père et la tante de Dominic. Ensemble, ces protagonistes formeront un inséparable noyau représentatif de la classe moyenne.

De l’autre côté, Christian Bégin et Isabelle Vincent personnifieront la mère et le beau-père du second, les Lanthier. Dans ce foyer aisé, monsieur est à la tête d’une prospère entreprise de papier, madame se demande si elle fera le saut en politique et Félix a également un demi-frère et une demi-sœur (Maxime De Cotret et Monia Chokri).

Patrick (Martin Drainville), aussi surnommé «Bazou», qui œuvre comme «homme de main» des Lanthier, établira un premier contact entre les deux maisonnées.

Le récit s’échelonnera sur six mois, et on reviendra en arrière pour comprendre ce qui s’est passé, comment l’amitié improbable entre les deux garçons a pu connaître pareil dénouement tragique.

La sortie de prison de Félix marquera l’un des points de départ de cet enchaînement d’événements.

Serge Boucher renoue, dans cette nouvelle aventure, avec les collaborateurs qui ont donné du lustre à ses précédentes œuvres télévisuelles, soit le réalisateur Claude Desrosiers et le producteur André Dupuy, d’Amalga. Juliette Gosselin, Yvan Benoît, Eloïsa Cervantes et Martin-David Peter, entre autres, apparaîtront aussi tous dans «Fragile».

Le tournage de «Fragile» commencera ce dimanche, 3 février, à Terrebonne, qui évoquera une petite municipalité fictive du Centre-du-Québec, laquelle ne sera jamais nommée dans la série.

Radio-Canada n’a pas encore statué sur le moment d’une éventuelle diffusion à la télévision.