/world/pacificasia
Navigation

Corée du Nord: un retrait des soldats américains de Corée du Sud pas sur la table

Corée du Nord: un retrait des soldats américains de Corée du Sud pas sur la table
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Un retrait des soldats américains déployés en Corée du Sud n’est pas sur la table des négociations avec la Corée du Nord, a déclaré jeudi l’émissaire des États-Unis Stephen Biegun.

« Nous ne sommes impliqués dans aucune discussion diplomatique qui suggérerait un tel marchandage. Point final. Cela n’a jamais été discuté », a dit le représentant spécial pour la Corée du Nord lors d’une intervention à l’université de Stanford, en Californie.

Washington et Séoul « se sont entièrement engagés à soutenir l’avenir de leur alliance », a-t-il encore assuré.

La Corée du Nord a récemment expliqué que son engagement en faveur d’une « dénucléarisation complète de la péninsule coréenne », réitéré lors du premier sommet historique entre son dirigeant Kim Jong Un et Donald Trump en juin à Singapour, devait comprendre « le retrait de toutes les menaces nucléaires » américaines.

Cela impliquerait une remise en cause des accords de défense des États-Unis avec la Corée du Sud.

À Séoul, on s’inquiète donc de voir le président Trump, qui juge les déploiements de soldats américains à l’étranger souvent coûteux et inutiles, accepter de réduire leur présence dans la région en échange de concessions minimes.