/en5minutes
Navigation

Les nuits lunaires «plus froides que prévu», selon la sonde chinoise

Lune
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

PÉKIN | La sonde Chang’e-4, qui a aluni le 3 janvier, s’est trouvée confrontée à des températures nocturnes plus froides que prévu sur la face cachée de la lune, a annoncé jeudi l’Agence spatiale chinoise (CNSA).  

La température à la surface est descendue à moins 190 degrés Celsius, soit une température « plus froide que ce à quoi les scientifiques s’attendaient », durant la première nuit lunaire passée par la sonde Chang’e-4, nommée ainsi d’après la déesse de la Lune dans la mythologie chinoise.  

Les températures nocturnes sur la face cachée de l’astre ont été enregistrées par la sonde après qu’elle est devenue active mercredi, à l’issue d’une « hibernation » d’environ deux semaines.  

Chaque jour, les experts en vulgarisation d'En 5 minutes propose un format audio inspiré de la page publiée dans Le Journal.

Ces températures sont plus basses que celles enregistrées par de précédentes missions américaines, a déclaré le directeur de la mission Chang’e-4, Zhang He, à l’agence Xinhua. « Cela est probablement dû à la différence de composition du sol sur les deux faces de la lune », a-t-il expliqué.  

Chang’e-4 est également équipée d’instruments développés par des scientifiques suédois, allemands et chinois pour étudier l’environnement lunaire, le rayonnement cosmique et l’interaction entre le vent solaire et la surface de la Lune.   

La sonde a lancé un petit robot téléguidé à roues, baptisé Yutu-2 (Lapin de Jade 2), qui effectuera des expériences dans le cratère lunaire Von Karman.