/opinion/columnists
Navigation

On l’a eu

Coup d'oeil sur cet article

Encore quelques heures et on sera débarrassé de ce réfrigérant mois de janvier qui n’en finit plus d’en finir. On revient des Fêtes claqué et crevé, on est affaibli, et bang ! Les plus vulnérables se ramassent avec le rhume, la grippe, pis enwèye donc. Janvier, le mois du papier mouchoir. La moitié du monde tousse dans la face de l’autre moitié.

On n’est pas rendu au 10 que les résolutions du Nouvel An sont dans le champ, et là arrivent le vrai froid, la vraie neige, le véritable hiver. Si tu ne mets pas ta tuque, tu sauras vraiment ce qu’est un front froid.

Ça nous prend des cliniques d’hiver tellement les urgences craquent en deux. Écoles et garderies deviennent d’impressionnants bouillons de culture qui n’ont rien à voir avec Molière, Bach ou Charlebois.

Pour montrer notre caractère, on se fait un dimanche en bobettes dans le métro, mais on ne gagnera pas de prix avec ça.

VA VITE

La chicane pogne entre les déneigeurs pendant que les snowbirds se tapent sur les cuisses brunes au pays de l’homme-clôture.

Cancún, la République et Cuba s’ouvrent à nos bermudas, et plus que jamais on entend des « Tabarnak » sur les plages. T’as six petits jours pour changer d’air et de peau. C’est pas le temps de te lever à midi.

Allez, on lâche pas. Encore deux petits mois et on en rira en se disant que le Canadien peut faire plus qu’une ronde.

Et Pâques, qui tombe un dimanche cette année.

DOUBIDOU

  • Le Canadien aurait dû installer son aréna chez Brault et Martineau... y paient les deux taxes.
  • Si je comprends bien, dans le domaine du taxi, il y a Téo et des bas.
  • Céline ne sort pas avec son danseur et, d’après moi, elle se tient loin de son habilleur aussi.
  • J’essaie de ne pas faire de jokes trop drôles, Gad Elmaleh est en ville.
  • Si je comprends bien Alexandre Taillefer, c’était nous les dragons.

À DEMAIN

Vu sur Facebook. « Caroline Néron et Alexandre Taillefer s’associeraient pour acheter Bombardier. » Ben oui.