/sports/hockey
Navigation

Un moment idéal pour les Sags

Un moment idéal pour les Sags
Photo d'archives, Sophie Lavoie

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | Les Saguenéens de Chicoutimi tenteront de montrer de quel bois ils se chauffent, dès ce soir, alors qu’ils recevront la visite de l’Océanic de Rimouski, qui surfe également sur une séquence de sept victoires consécutives.

Forts d’une fin de semaine dans les Maritimes où ils ont remporté leurs trois rencontres à l’agenda et prolongé leur séquence victorieuse à sept, les Saguenéens auront désormais la tâche de freiner l’Océanic et la jeune sensation Alexis Lafrenière, qui a récolté 15 points à ses sept derniers matchs.

La tâche sera loin d’être plus facile, le lendemain, puisqu’ils affronteront le Drakkar de Baie-Comeau, qui n’a toujours pas perdu en temps régulier à ses 13 dernières sorties.

«C’est le moment idéal de tester la progression de notre équipe. On affronte des équipes qui ne se rappellent même pas de la dernière fois qu’ils ont perdu», a lancé l’entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean, qui était excité à l’approche des deux prochains matchs de sa troupe face à des rivaux de division.

«Il faut rester terre-à-terre et se concentrer sur ce qu’on doit faire. C’est normal que tu gagnes en confiance dans des situations comme celle-ci. Il faut que tu la gères de la bonne manière», a confié le pilote de la formation saguenéenne.

Rochette à l’écart du jeu

Les Saguenéens devront se priver des services de l’attaquant Théo Rochette, victime d’une violente mise en échec de Benjamin Gagné subie samedi dernier à Saint John. Le Canado-Suisse suit présentement le protocole de retour au jeu. «La guérison suit son processus normal. Il n’y a rien qui porte à croire que ça pourrait s’étirer, pour l’instant», a assuré Jean.

Après avoir signé deux blanchissages à ses cinq derniers départs, le gardien Alexis Shank sera de retour devant la cage des Sags, ce soir.