/entertainment/shows
Navigation

Un Québécois avec le Blue Man Group

Benoit Mathieu a déménagé à New York pour diriger l’entreprise de spectacle

Le Québécois Benoit Mathieu a le mandat de rafraîchir l’image du Blue Man Group, qui existe depuis plus de 25 ans.
Photo courtoisie, Ilya Savenok Le Québécois Benoit Mathieu a le mandat de rafraîchir l’image du Blue Man Group, qui existe depuis plus de 25 ans.

Coup d'oeil sur cet article

Après plus de 25 ans d’existence, la compagnie américaine Blue Man Group a fait appel à un Québécois pour rafraîchir son image. Installé à New York, Benoit Mathieu a le mandat de faire voyager les personnages bleus dans d’autres univers.

En avril 2018, Benoit Mathieu est devenu le nouveau directeur général exécutif de Blue Man Group. Le Québécois est déménagé à New York au siège social de l’entreprise qui compte environ 400 employés.

Après avoir travaillé pendant 18 ans au Cirque du Soleil, où il a notamment été directeur de production pour les spectacles Kooza et Ovo, Mathieu s’est vu confier les rênes de cette entreprise américaine qui a été achetée par le Cirque à l’été 2017.

« Quand j’étais au Cirque, j’ai eu l’occasion d’aller voir l’équipe de Blue Man, dit Benoit Mathieu au Journal. Au début, j’étais entré là avec des préjugés en me disant que c’était un truc qui datait. Mais j’ai plutôt remarqué à quel point les artistes sur scène n’étaient pas blasés. Il y a du sang bleu qui coule dans les veines des employés et des artistes de la compagnie. »

Difficile à décrire

Rapidement, le nouveau PDG de l’entreprise a constaté tout le potentiel inexploité que compte le spectacle. « Je me suis dit qu’il y avait de quoi à faire avec Blue Man. Depuis des années, ils ont joué safe parce qu’ils ont eu des années difficiles. Mais il y a tellement à faire avec ce personnage-là. Je pense qu’il n’y a qu’une fraction qui a été exploitée de ce qu’est vraiment le personnage. »

Le Québécois Benoit Mathieu a le mandat de rafraîchir l’image du Blue Man Group, qui existe depuis plus de 25 ans.
Photo courtoisie

Au Québec, le Blue Man Group est un nom encore assez peu connu. Et lorsqu’on demande à Benoit Mathieu de nous décrire le spectacle, il éclate de rire. « D’un point de vue marketing, c’est l’enfer ! C’est un spectacle difficile à décrire, mais facile à aimer. Il y a toujours trois personnages. On ne sait pas d’où ils viennent. Ils ne parlent pas. À cela s’ajoute un volet festif avec des percussions et de la technologie. Je pense qu’en plus de 25 ans, personne chez Blue Man n’a réussi à décrire le spectacle facilement (rires). »

Élargir l’univers

Parmi ses défis, Benoit Mathieu travaille à utiliser les nombreux contacts du Cirque du Soleil pour « insuffler de l’oxygène » à la marque Blue Man Group. « Le Cirque a la capacité d’amener des shows partout sur la planète. Nous voulons aussi trouver des nouveaux contributeurs créatifs chez Blue Man. »

Jusqu’à présent, les bonshommes bleus n’ont été exploités que sur la scène et dans des événements spéciaux. Mais Benoit Mathieu confirme qu’ils pourraient bientôt voyager sur d’autres médiums, comme le cinéma et la télévision. « Je ne peux pas donner de détails, mais on a des négociations en cours. On espère pouvoir signer un contrat à court terme et faire des annonces. On essaie d’élargir l’univers dans lequel Blue Man œuvre. »


► La tournée du Blue Man Group sera présentée du 15 au 17 février, au Théâtre St-Denis de Montréal. Pour les infos : theatrestdenis.com.

 

Qu’est-ce que le Blue Man Group ?

  • La première expérimentation avec le personnage du Blue Man a eu lieu en 1987. Ce n’est toutefois qu’en 1991 qu’a été présenté le premier spectacle du Blue Man Group.
  • Chaque spectacle compte trois personnages au visage complètement bleu qui offre des performances mêlant musique, humour et couleurs.
  • La compagnie compte présentement six spectacles permanents à New York, Las Vegas, Boston, Chicago, Orlando et Berlin. Il y a aussi un spectacle de tournée qui parcourt le monde.
  • L’entreprise s’est produite dans 25 pays sur le globe devant plus de 35 millions de personnes.
  • Avant les représentations du mois prochain au Théâtre St-Denis, le Blue Man Group n’est venu au Québec qu’à deux occasions, en 2008 et 2013.