/lifestyle
Navigation

5 erreurs à éviter lorsqu'on planifie sa retraite

5 erreurs à éviter lorsqu'on planifie sa retraite
Photo RawPixel sur Unsplash

Coup d'oeil sur cet article

En collaboration avec

 

 

Selon une récente étude réalisée par Retraite Québec, 45% des travailleurs québécois n’adoptent pas les bons comportements en matière de planification financière de la retraite. 

Qu’il s’agisse là d’optimisme ou d’imprévoyance, les idées préconçues à propos de la retraite sont nombreuses. Certaines pourraient même mettre en péril votre sécurité financière, voire vous mettre dans une situation vulnérable.

Voyez les cinq erreurs fréquemment commises lors de la planification financière d’une retraite.

 

1. Faire preuve d’imprévoyance

Il se peut que vous vous estimiez trop jeune pour penser à la retraite ou qu’y songer vous rende anxieux.

C’est tout à fait compréhensible, mais sachez que le problème le plus commun en matière de retraite, c’est le manque de planification.

Prenez le temps de définir votre projet de retraite. En le prenant ainsi en main, vous réussirez à le réaliser selon vos aspirations. Plus vous attendez pour épargner, plus il sera difficile d’atteindre votre objectif.

Outillez-vous convenablement pour dresser votre plan financier, d’abord à court terme, puis à long terme. 

Considérez la chose comme une entreprise de longue haleine, un projet qui se bâtit petit à petit, pas à pas. Car, comme tout projet, une retraite, ça se planifie!

Enfin, si possible, prévoyez une marge de manœuvre financière pour faire face à certains événements qui sont susceptibles de se produire.

 

5 erreurs à éviter lorsqu'on planifie sa retraite
Photo Diego PH sur Unsplash

 

2. Être trop optimiste

Vous cotisez au régime enregistré offert par votre employeur? Vous pensez financer vos vieux jours avec la valeur de votre propriété?

 

C’est un bon début, mais ce n’est malheureusement pas suffisant. Il en faudrait peut-être davantage pour vous assurer une tranquillité d’esprit à la retraite.

Remédiez à la situation en vous fixant des objectifs d’épargne. Pensez surtout à revoir votre plan d’épargne annuellement ou à la suite d’un changement important dans votre situation personnelle, qu’il soit d’ordre financier ou familial.

Parce qu’épargner suffisamment, c’est essentiel pour réussir à réaliser votre projet de retraite!

 

3. Ne pas diversifier ses placements

En plus de cotiser au régime enregistré offert par votre employeur, mettez de l’argent de côté ailleurs. Faites travailler votre argent pour vous en l’investissant dans différents produits.

Pour vous protéger contre l’inflation, la clé est la répartition. Pensez donc à diversifier vos investissements, plutôt que de les concentrer dans un seul et même produit.

Gardez en tête que vos rendements moyens devraient être au minimum équivalents à l’inflation, à défaut de gruger votre capital.

 

5 erreurs à éviter lorsqu'on planifie sa retraite
Photo Michelle Spollen sur Unsplash

 

4. Ne pas s’outiller convenablement

Vous avez déjà commencé à épargner. Savez-vous toutefois si les montants que vous mettez de côté sont suffisants?

Servez-vous de SimulR, l’outil interactif mis en place par Retraite Québec pour simuler vos revenus à la retraite.

Il vous permet d’obtenir rapidement un aperçu des sommes que vous pourriez recevoir en fonction de votre âge ainsi qu’une estimation du montant d’épargne que vous devrez accumuler. Le tout se fait en ligne, gratuitement et en quelques minutes seulement. Partagez-en les résultats avec votre planificateur financier.

Dans l’optique où vous n’êtes pas sûr de savoir par où commencer, prenez le temps de vous familiariser en la matière. Renseignez-vous sur les différents produits d'épargne et de décaissement en consultant les capsules d'information Flash Retraite.

Elles sont toutes disponibles en ligne et en libre-service.

 

5. Négliger l’importance du planificateur financier

À salaire comparable, les Québécois et Québécoises qui ont un planificateur financier possèdent 69% d'actifs financiers de plus que ceux qui n'en ont pas. Ce n’est pas peu dire!

N’hésitez donc pas à peaufiner votre projet de retraite en suivant les conseils d’un planificateur financier. Quelques rencontres annuelles, dont les frais sont souvent assumés par votre institution financière, suffisent pour vous guider vers la bonne direction.

En plus de préciser quels sont vos objectifs concrets en matière d’économie, il ou elle vous aidera à diversifier vos stratégies d'épargne et de décaissement afin de mieux planifier votre revenu une fois à la retraite.

Profitez aussi de son expertise pour revoir vos calculs régulièrement. En effet, vos besoins d'épargne et votre situation personnelle risquent d’évoluer avec l'âge.

 

5 erreurs à éviter lorsqu'on planifie sa retraite
Photo Icons8 team sur Unsplash

Tout cela commence par l’utilisation stratégique des nombreux outils qui s’offrent à vous. Voilà qui devrait vous permettre d’être du bon côté de la statistique quant aux comportements en matière de planification financière de la retraite! Alors, comment comptez-vous profiter de vos vieux jours?