/news/consumer
Navigation

Il s’offre 26,6 M$ pour ses 80 ans

Deux collègues du Québec se partagent le gros lot

Charlene Williams et Henri A. Beauchamp vont pouvoir gâter leurs proches.
Photo Vincent Larin Charlene Williams et Henri A. Beauchamp vont pouvoir gâter leurs proches.

Coup d'oeil sur cet article

Un duo de collègues de la Montérégie pourra dire « bye bye boss » maintenant qu’ils ont remporté 26,6 millions de dollars à la loterie Lotto-Max.

« Maintenant qu’on a gagné, tous nos collègues veulent participer pour acheter le billet », lance Charlene Williams, 63 ans. Mais il est trop tard...

La dame travaille au secrétariat d’une entreprise familiale de la réserve de Kahnawake dont elle préfère taire le nom. Elle est la grande gagnante du tirage Lotto-Max de la fin de semaine avec son collègue Henri A. Beauchamp.

Il croyait rêver

Les deux gagnants sont aussi des amis. Ils avaient pris l’habitude d’acheter un billet de loterie chaque semaine depuis un an et demi.

C’est M. Beauchamp qui est passé se procurer le billet gagnant vendredi au Centre régional Châteauguay au lendemain de son 80e anniversaire.

Dès qu’il a validé sa combinaison, il raconte avoir cru qu’il était dans un rêve. Les chances de remporter le gros lot étaient d’une sur 28 millions.

« J’ai voulu appeler [Charlene] le soir même, mais son téléphone était fermée, donc j’ai attendu au lendemain. J’ai eu bien de la misère à dormir », rigole l’aîné, qui travaille toujours au département de la sécurité malgré son âge.

Lorsqu’il a finalement rejoint sa collègue, il a insisté pour lui parler en personne.

« Quand je me suis rendu chez lui, je pensais qu’il faisait une blague, mais j’ai vu les chiffres et nous sommes allés vérifier. La commis a dit “je ne peux pas vous payer” », explique Mme Williams avant d’éclater de rire.

Voyage en famille

En attendant, il reste discret sur ses plans futurs.

« Mon fils s’en vient [de Winnipeg] pour regarder ça avec moi. Il va m’aider à prendre les bonnes décisions, il lui reste plus de cerveau qu’à moi ! »

« J’en ai déjà acheté pour le prochain tirage », ajoute-t-il en exhibant deux billets déjà signés.

De son côté, Mme Williams compte bien gâter ses proches, possiblement avec un voyage dans le Sud, elle qui compte huit petits-enfants et un arrière-petit enfant.

« Je vais continuer de travailler, mais pas les lundis ni les vendredis », ajoute-t-elle, un sourire aux lèvres, à l’endroit de sa fille qui gère l’entreprise familiale.