/24m/urbanlife
Navigation

Village gai : appel d'idées pour remplacer les «boules multicolores»

Village gai : appel d'idées pour remplacer les «boules multicolores»
Photo Agence QMI, Joel Lemay

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Le Village gai de Montréal a lancé un appel aux candidatures, lundi, pour tenter de trouver une équipe qui développera une œuvre pour remplacer les fameuses boules multicolores qui caractérisent le quartier depuis 2011.

La Société de développement commercial (SDC) du Village recevra les propositions de créateurs professionnels de toutes disciplines jusqu’au 29 mars. L’œuvre retenue succédera aux 18 nuances de gai du designer Claude Cormier, qui orne la rue Sainte-Catherine Est de mai à septembre depuis 2011.

Au cours des huit années d’exposition des boules multicolores imaginées par M. Cormier, l’artère commerciale a connu une hausse de sa fréquentation et le chiffre d’affaires des commerçants a augmenté. La SDC souhaite maintenant se doter d'«une nouvelle installation artistique aussi emblématique, audacieuse et visuellement forte» que la précédente, peut-on lire dans l’invitation officielle.

L’aménagement devra «reconnaître la nature distincte du Village gai de Montréal et, par le fait même, créer une identité forte en adéquation avec son image de marque», a ajouté la SDC.

Certaines contraintes

Pour poser sa candidature, une équipe doit obligatoirement compter dans ses rangs un membre agréé de l'Association des architectes paysagistes du Québec ou un membre en règle d’une association ou d’un ordre professionnel similaire à l’extérieur du Québec.

L’installation devra pouvoir résister aux intempéries et tenir compte des objets déjà ancrés au sol sur la rue. Les normes de sécurité pour les lieux publics et le code du bâtiment en vigueur au Québec devront aussi être respectés par la nouvelle œuvre.

Le jury, composé de cinq membres, sélectionnera cinq finalistes parmi les projets reçus. Ceux-ci feront une prestation rémunérée devant le jury, qui se chargera ensuite de recommander un lauréat. La décision appartiendra cependant au conseil d’administration de la SDC.

L'équipe gagnante se verra allouer un budget de 3 millions $ pour réaliser le projet qu'elle aura imaginé.

La nouvelle installation artistique sera inaugurée au printemps 2020, sur la rue Sainte-Catherine Est, entre les rues Berri et Cartier.