/opinion/columnists
Navigation

L’évolution selon les petits lapins

Coup d'oeil sur cet article

Vous avez lu Sapiens, l’extraordinaire essai de Yuval Noah Harari sur l’évolution de l’humanité, des premiers hommes des cavernes jusqu’aux cyborgs ?

C’est l’un des plus grands livres que j’ai lus. Un ouvrage magistral qui change votre vision du monde.

Et bien, voici, en primeur, une autre brève histoire de l’humanité – qui, je l’espère, va aussi transformer votre façon d’appréhender l’univers.

Les lapins malins !

LE SUMMUM DE L’ÉVOLUTION

Au début, il y a eu les grands singes.

Puis les singes se sont redressés et sont devenus des hommes.

Pour faire court, il y a eu l’Antiquité, le Moyen-Âge, la révolution industrielle, la révolution informatique, des centaines de milliers de guerres qui ont fait des centaines de millions de morts...

Et tout ça, toutes ces années d’évolution, de transformation, de mutation, ont finalement mené à l’apparition de l’être vivant le plus évolué et le plus sophistiqué que la Terre ait jamais porté.

Le petit lapin.

Comme son nom l’indique, le petit lapin est petit. Mais il en a dedans.

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

 

Premièrement, il sait tout. Dès la première année de secondaire, plus personne ne peut lui apprendre quoi que ce soit – il sait tout ce qu’il y a à savoir.

C’est inscrit dans ses gènes.

Il rencontre un philosophe de 65 ans qui a passé sa vie le nez plongé dans les livres ? Il en sait plus que lui !

Il le toise de haut et lui fait la leçon !

Un prodige, que je vous dis !

L’ALPHA ET L’OMÉGA

Deuxièmement, le petit lapin est moralement supérieur à tous les êtres vivants qui ont vécu avant lui – il est bon, généreux, compatissant et totalement dénué de préjugés.

Un ange ! Un être de lumière, un exemple inédit d’ouverture, d’amour et de tolérance !

Et troisièmement, le petit lapin ne vit pas sa petite vie comme vous et moi au ras des pâquerettes, oh que non !

Il a été mis sur terre pour accomplir une mission capitale pour l’humanité : améliorer le monde, le débarrasser de toutes ses scories présentes et passées.

Faire en sorte que l’univers soit aussi propre et aussi pur que l’âme du petit lapin.

Vaste tâche !

À laquelle le petit lapin consacre tout son temps et toute son intelligence !

Du matin au soir et du soir au matin, il écume les bibliothèques et les librairies à la recherche de bouquins à censurer.

Mark Twain ? Complaisant envers l’esclavage, au feu !

Tintin ? Sexiste et colonialiste, au bûcher !

Nabokov ? Un sale pédo, brûlez-moi ça !

Toutes les œuvres d’art, toutes les toiles, toutes les pièces, tous les films et tous les opéras qui ont été faits pendant toute l’histoire de l’humanité doivent refléter les valeurs du petit lapin !

Pourquoi ? Parce que le petit lapin représente le point culminant de milliards d’années d’évolution, il est l’alpha et l’oméga de la vie sur Terre, l’apogée de l’aventure humaine, le boutte du boutte !

LES CHANCEUX !

Pensez-y deux minutes...

Nous aurions pu vivre à l’époque obscure des Lumières.

Or, nous sommes les contemporains des petits lapins !

Nous les voyons vivre, penser, modifier le monde à leur image !

Vous imaginez notre chance ?