/otera
Navigation

Liaisons dangereuses: la VP d’une filiale de la Caisse de dépôt est suspendue

On aperçoit ici le prêteur privé Alain Cormier en compagnie de Martine Gaudreault, v.-p. financement immobilier pour le Québec chez Otéra Capital, une filiale de la Caisse de dépôt.
Courtoisie On aperçoit ici le prêteur privé Alain Cormier en compagnie de Martine Gaudreault, v.-p. financement immobilier pour le Québec chez Otéra Capital, une filiale de la Caisse de dépôt.

Coup d'oeil sur cet article

La Caisse de dépôt suspend la vice-présidente d’une de ses filiales, qui est en couple avec un prêteur privé longtemps lié au clan mafieux Rizzuto.

Dans un communiqué publié mardi matin, la direction de la Caisse explique que Martine Gaudreault, vice-présidente d’Otéra Capital, est suspendue le temps d’une enquête interne.

Ces mesures sont prises suites aux révélations de notre Bureau d’enquête concernant le conjoint de Mme Gaudreault, Alain Cormier. Ce dernier, un prêteur alternatif, a déjà été en affaires avec des membres du clan Rizzuto entre 2008 et 2012.



M. Cormier a également été impliqué dans le controversé projet immobilier du 1000 de la Commune, et emprunté de l’argent à la firme d’un individu reconnu coupable de blanchiment d’argent lié au trafic de drogue.

Les révélations de notre Bureau d’enquête «sont prises très au sérieux, car elles visent des questions d’intégrité.», explique la Caisse dans son communiqué.

«Une enquête interne a été ouverte hier et sera menée par un avocat externe afin que toutes les vérifications soient faites. Les conclusions de cette enquête seront rendues publiques», poursuit l’institution.

La Caisse de dépôt souligne également que «l’intégrité est un principe non-négociable sur lequel aucun compromis ne sera fait.»

Plus de détails à venir.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions