/finance
Navigation

Le manoir le plus cher du Québec cherche un nouveau propriétaire

Coup d'oeil sur cet article

Au cœur du Golden Square Mile, un impressionnant domaine de prestige du début du 20e siècle cherche un nouveau propriétaire.

Mise en vente à 40 millions de dollars, la Maison John-Wilson-McConnell, inspirée des villas italiennes, «évoque la splendeur de Downton Abbey», selon la fiche de vente de Sotheby’s International Realty.

Selon les recherches de TVANouvelles.ca, cette nouvelle inscription est désormais la résidence la plus chère actuellement en vente au Québec.

 

Le manoir, qui compte 67 pièces, a déjà reçu la reine Elizabeth II et bon nombre de dignitaires. Selon Sotheby’s, les propriétaires actuels de la demeure l’ont restaurée au cours des 10 dernières années pour lui «redonner sa splendeur du début du siècle dernier, tout en la rénovant afin qu’elle soit au goût du jour. De nombreux éléments architecturaux et décoratifs ont été «importés» de villas italiennes lors de la construction de la résidence, souligne-t-on dans la fiche de vente.

Situé sur un terrain de deux acres et demie, le manoir offre le mont Royal en toile de fond.

Amorcée en 1913, la construction de la résidence a été interrompue l’année d’après en raison de la mort de son propriétaire. C’est en 1924 que l’homme d’affaires et philanthrope J.W. McConnell va mandater les architectes Charles Platt et Kenneth Guscotte Rea pour terminer le manoir.

Selon la Ville de Montréal, «la demeure reflète la prospérité économique de Montréal au tournant du 20e siècle et la montée d’une élite de riches marchands dans le Mille carré doré».

Depuis 2002, la maison et le domaine ont été classés monument et site historique par Québec.

 

Les points forts du manoir :

  • Ses grandes salles de réception
  • Le lounge/bar
  • La salle de jeux/de divertissement
  • La superbe véranda
  • Le «Great Room» : salle «consacrée» depuis la période durant laquelle le manoir appartenait à des moines bénédictins. Le «Great Room» comporte des œuvres d’art religieux du 14e siècle et un banc qui proviendrait du palais des Doges de Venise.

Pour tous les détails, cliquez ici.