/news/green
Navigation

Préparez-vous pour les nids-de-poule

La météo joue au yo-yo dans la région montréalaise

nid-de-poule colmatage montreal sherbrooke
Photo Agence QMI, Sarah Daoust-Braun À la suite du redoux, les suspensions des véhicules sont mises à rude épreuve avec la multiplication des nids-de-poule comme ici au coin des rues Sherbrooke et Dorion.

Coup d'oeil sur cet article

Les températures des prochains jours seront en montagnes russes, ce qui s’annonce difficile pour les piétons et les automobilistes.

La Ville de Montréal a d’ailleurs relancé hier ses opérations mécanisées de colmatage de nids-de-poule, puisque les cratères se sont aggravés ces dernières semaines en raison des mauvaises conditions météo.

« On constate que les conditions climatiques particulièrement intenses des dernières semaines ont contribué à augmenter la sévérité des nids-de-poule qui apparaissent sur le réseau », a indiqué une porte-parole de la Ville, Marilyne Laroche Corbeil.

Pluie et verglas

Après un plongeon jusqu’à -15 degrés Celcius la nuit dernière à Montréal, le mercure devrait remonter à compter de ce soir, selon la météorologue chez Environnement Canada Émilie Bergeron.

De la neige est prévue en fin d’après-midi et devrait se changer en pluie verglaçante dans la nuit. Le thermomètre devrait afficher deux ou trois degrés au-dessus de zéro demain. De la pluie est aussi attendue vendredi dans la région métropolitaine.

D’ici là, les rues pourraient se transformer en patinoires en raison des températures très froides de la nuit dernière.

Glacé et glissant

« Les surfaces, comme les routes, les rues, les trottoirs et les terrains de stationnement, pourraient devenir glacées et glissantes », a fait savoir Environnement Canada.

« Tout dépendant des endroits. Si les rues ont bien été déneigées, il pourrait y avoir de bonnes plaques de glace à cause de l’eau qui s’est accumulée [hier] », explique Mme Bergeron.

Les déplacements risquent d’être plus difficiles au cours des heures à venir, et les automobilistes sont invités à la plus grande prudence.

La fin de semaine prochaine s’annonce froide, mais ensoleillée, selon Environnement Canada. Les températures pourraient redevenir proches des moyennes de saison soit -5 °C le jour et -15 °C la nuit.

D’autres redoux sont ensuite à prévoir pendant la semaine prochaine à Montréal, et ce, jusqu’à la mi-février.

– Avec Sarah Daoust-Braun, Agence QMI