/finance/business
Navigation

Ligthspeed à un pas d’entrer en Bourse

La Caisse de dépôt et placement du Québec a investi plus de 170 millions $ dans la start-up

Coup d'oeil sur cet article

Après des mois de rumeurs, la plateforme québécoise de vente numérique Lithspeed met fin au suspens et annonce son entrée prochaine en Bourse, a déclaré la start-up par communiqué hier.  

«Nous avons pris une position de chef de file et ne faisons que commencer», a résumé son fondateur et chef de la direction Dax Dasilva dans sa lettre accompagnant le prospectus présentée aux autorités règlementaires du pays en vue de faire le grand saut. 

Pour l’instant, le nombre et le prix des actions ne sont pas encore connus. Lightspeed s’est associée à BMO Marchés des capitaux, Financière Banque Nationale inc. et J. P. Morgan Valeurs Mobilières Canada inc. pour passer à l'action. 

Financement historique 

Fondée il y a 14 ans, Ligthspeed a marqué l’histoire en 2017 en amassant plus de 207 millions $, dont 170 millions $ de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), d’Investissement Québec (IQ), iNovia Capital et la Silicon Valley Bank. 

À ce jour, IQ a octroyé un financement de 46,3 millions $ à l’entreprise montréalaise. 

En novembre dernier, Lightspeed a fait parler d’elle en recrutant d’ex-dirigeants vedettes de Google au sein de son conseil d’administration. 

L’ex-chef de la direction financière de la multinationale, Patrick Pichette, et l’ex-directrice générale de Google Québec, Marie-Josée Lamothe, ont joint ses rangs, envoyant un signal clair à ceux qui espéraient son entrée en Bourse. 

D’autres détails suivront.