/auto/news
Navigation

Le propriétaire d’une fourgonnette met un V8 dans sa Pontiac Montana

Le propriétaire d’une fourgonnette met un V8 dans sa Pontiac Montana

Coup d'oeil sur cet article

L’achat d’une fourgonnette est, pour bien des gens, le signe que la famille est devenue trop grande pour entrer dans un autre type de véhicule.

 

À LIRE AUSSI: 10 modèles de collection à acheter en 2019

À LIRE AUSSI: Cette Porsche 911 de 818 chevaux nous fait saliver d'envie

 

Entendons-nous,bien qu’elle soit pratique, une fourgonnette n’est pas très amusante à conduire. Ceci dit, le propriétaire d’une Pontiac Montana SV6 a remédié au problème et a changé son moteur un V8 d’une Chevrolet Impala SS!

Tanné du caractère ennuyant de sa fourgonnette, Kevin Piper a remplacé le moteur de production de sa Montana 2005 par un moteur LS4 V8 de 5,3 litres qui livre 303 chevaux, le même que l’on retrouve dans bon nombre d’Impala SS. Le tout est jumelé à une transmission 4T65-E General Motors, utilisée dans plusieurs voitures de production du manufacturier, dont l’Impala SS fabriquée entre 2006 et 2009.

 

Selon Piper, le plus grand défi de ce projet a été d’intégrer le mécanisme d’essuie-glaces. Puisque le nouveau moteur était plus volumineux que le précédent, certaines composantes ont dû être déplacées ou largement modifiées. Par exemple, le réservoir de liquide lave-glace est maintenant situé dans le coffre arrière de la voiture. En entrevue avec Road and Track, Piper estime avoir passé entre 300 et 400 heures seulement pour relier toutes les composantes électriques au moteur!

Fait amusant à noter, la Montana modifiée de Piper franchit le quart de mile en 15 secondes, soit une demi-seconde de plus qu’une Impala SS demande pour parcourir la même distance. Prenez quelques secondes et écoutez attentivement le son du moteur qui équipe cette fourgonnette!

 

 

 

 

Brèves

 

 

 

Le Guide de l'auto, c'est la référence #1 en matière d'automobile au Québec depuis plus de 50 ans.

Pour tout savoir sur le monde de l'automobile, rendez-vous sur notre site web.

Vous pouvez nous suivre sur Facebook et Instagram et Twitter

Pour ne rien manquer des dernières nouvelles, vous pouvez aussi vous abonner à notre infolettre.