/opinion/columnists
Navigation

Québec demande, Ottawa dit non

Coup d'oeil sur cet article

C’est une histoire qui, d’une année à l’autre, se répète, et qui se déroule toujours selon le même scénario. Le gouvernement du Québec identifie un domaine de notre vie collective sur lequel il aimerait exercer sa pleine responsabilité. Alors il demande à Ottawa s’il est possible de rapatrier cette compétence gouvernementale.

Immigration

Puis vient la réponse. Non. Non. Et encore non. À l’occasion, Ottawa fait semblant d’hésiter. Mais sur le fond des choses, le gouvernement fédéral a tranché depuis longtemps : c’est lui le vrai gouvernement, et les provinces ne sont que des administrations secondaires, qui ne doivent pas se croire plus importantes qu’elles ne le sont. C’est Ottawa qui fixe les grandes orientations pour le Canada, et chaque province les aménage ensuite à sa façon.

Le Québec aime se croire différent. Il se prend pour une société distincte. Mais le reste du Canada voit le Québec comme une province parmi d’autres, distincte seulement par le mépris qu’il inspire et la haine qu’il peut susciter quand il ose rappeler son identité culturelle propre.

Il faut avoir cela en tête si on veut comprendre pourquoi Ottawa vient d’envoyer paître le gouvernement Legault, qui demandait une plus grande maîtrise québécoise sur l’immigration.

Raisonnable

On le sait, cette question est vitale pour notre avenir. Si nous ne voulons pas finir noyés dans le multiculturalisme canadien, si nous voulons intégrer les immigrés qui s’installent chez nous, si nous voulons bâtir une société harmonieuse, fidèle à sa langue, et capable de transmettre sa culture, il nous faut avoir un plein contrôle sur l’immigration, et la définir selon nos intérêts, et non pas selon ceux de la majorité canadienne-anglaise.

Ottawa aurait pu faire ce compromis. François Legault faisait une demande raisonnable, modérée et de bonne foi. Mais c’était une demande de trop. Parce que notre existence est de trop dans ce pays.

Écoutez Les idées mènent le monde, une série balado qui cherche a éclairer, à travers le travail des intellectuels, les grands enjeux de sociétés.