/sports/hockey/canadien
Navigation

Le Canadien rapatrie Dale Weise, David Schlemko prend le chemin de Philadelphie

Le Canadien rapatrie Dale Weise, David Schlemko prend le chemin de Philadelphie
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Facteur important du parcours franchi par le Canadien au cours des séries de 2014, Dale Weise est de retour dans l’organisation montréalaise.   

Acquis des Flyers de Philadelphie en compagnie du défenseur Christian Folin, en retour de David Schlemko et de Byron Froese, l’attaquant de 30 ans se rapportera d’abord au Rocket de Laval.  

 

Weise, qui a disputé deux saisons et demie à Montréal, possède un contrat qui lui rapportera 2,35 M$ la saison prochaine. Quant à Schlemko, son entente est également valide pour une autre campagne (2,1 M$).  

«C’est difficile de dire qu’il a répondu aux attentes, car il a été blessé plus souvent qu’à son tour, a indiqué Claude Julien, grand défenseur de Schlemko au fil des ans. En santé, il jouait du bon hockey. On l’a vu au camp d’entraînement. Il a été vraiment bon, mais il s’est blessé.» 

David Schlemko
Photo d'archive, Joël Lemay
David Schlemko

 

Christian Folin est un défenseur de 6 pieds, 3 pouces et 204 livres. Âgé de 28 ans, il compte 206 matchs d’expérience dans la LNH avec le Wild, les Kings et les Flyers.  

«Avec Mete, Reilly et Kulak, on a des défenseurs mobiles qui bougent bien la rondelle. On avait besoin d’un autre genre de défenseur. On voulait avoir un défenseur, comme Folin, un peu plus gros et grand. On couvre maintenant tous les angles.»   

Conséquence de cette transaction, Karl Alzner a été placé au ballottage pour la deuxième fois de la saison.  

Le deuxième rang à l’enjeu

Face aux Jets, le Canadien a relevé le défi de brillante façon. Saura-t-il répéter ce type de performance, ce soir, dans le cadre de la visite des Maple Leafs?  

C’est à souhaiter puisque le deuxième rang de la division Atlantique sera à l’enjeu de ce choc entre les deux grands rivaux. Pour l’aider dans cette tâche, le Tricolore misera sur le retour au jeu d’Andrew Shaw.  

Blessé au cou à Dallas, le 31 décembre, l’attaquant a raté les 15 derniers matchs de l’équipe. En matinée, il patrouillait l’aile droite en compagnie de Tomas Tatar et de Max Domi.  

Il avait retrouvé sa place sur la deuxième unité d’avantage numérique.  

«Je suis excité et affamé. Personne n’aime être limité qu’à des séances de patinage. On préfère tous jouer, a déclaré Shaw, soulignant que les symptômes sont disparus il y a un mois. Ça ne veut pas dire que, parce qu’on ne ressent plus de symptômes, la blessure est guérie. On l’a appris par le passé. Valait mieux prendre un peu plus de temps.»  

Pour lui faire une place, le nom de Paul Byron est sur la liste des blessés. Ce dernier est sur la touche en raison d’une blessure à l’avant-bras gauche subie lors de la visite des Oilers, dimanche dernier.   

600e pour Price

Carey Price affrontera les Leafs. En quête d’un huitième gain de suite pour la première fois depuis sa séquence de 10 à l’automne 2016, il disputera le 600e match de sa carrière.  

En 599 présences devant le filet, le Britanno-Colombien a maintenu un dossier de 309 victoires, dont 43 par jeu blanc, 214 revers et 66 défaites en bris d’égalité.   

Depuis son entrée dans la LNH en 2005-2006, il arrive au septième rang pour le nombre de gains. Mis à part Pekka Rinne (605), les six gardiens qui le devancent ont tous joué au moins 92 matchs de plus.