/sports/hockey/canadien
Navigation

Dans le grand livre du Canadien

Carey Price, le premier gardien à disputer 600 matchs

Carey Price a disputé 600 parties dans l’uniforme tricolore.
Photo Agence QMI, Dominick Gravel Carey Price a disputé 600 parties dans l’uniforme tricolore.

Coup d'oeil sur cet article

Dans la longue histoire de la LNH, 49 gardiens ont atteint le plateau des 600 matchs. Bien que l’épopée du Canadien soit tout aussi longue que celle du circuit, un seul de ses hommes masqués y est parvenu.

Avec une victoire face aux Maple Leafs, samedi soir, le fait d’armes aurait certainement été souligné avec plus d’éclat. N’empêche, Carey Price a inscrit une marque que personne n’avait encore écrite avant lui chez le Bleu-Blanc-Rouge.

Six cents matchs en 12 campagnes. Voilà qui lui fait une moyenne de 50 rencontres par saisons. Sans le lock-out qui a écourté la saison 2012-2013 et les quelques blessures qu’il a subies, dont celle au genou droit qui lui a fait rater la majeure partie de la saison 2015-2016, on peut présager que cette moyenne avoisinerait les 55 joutes par hiver.

Depuis que Price a joint les rangs de la LNH, au début de la saison de 2007-2008, seulement six gardiens ont été plus occupés que lui.

Dans la colonne des victoires, ses 309 le placent au cinquième rang derrière Henrik Lundqvist (380), Marc-André Fleury (376), Pekka Rinne (329) et Roberto Luongo (321).

D’ailleurs, parmi les 17 gardiens qui ont disputé au moins 450 matchs au cours de ces 12 saisons, Price vient au troisième rang pour le taux d’efficacité (,918) et au septième rang pour la moyenne de buts alloués (2,47).

À cinq gains de Plante

Lentement, mais sûrement, Price s’approche d’un autre jalon important. L’homme masqué de 31 ans n’est plus qu’à cinq gains des 314 de Jacques Plante. Or, la fierté de Shawinigan trône au sommet de la colonne des victoires chez le Tricolore depuis la fin de la campagne 1962-1963, quelques mois avant de passer chez les Rangers de New York.

Pourtant, ce ne sont pas les bons gardiens qui ont manqué dans le camp montréalais. Ken Dryden l’aurait possiblement devancé s’il n’avait pas pris une année sabbatique du hockey en 1973-1974 et s’il n’avait pas pris sa retraite à 31 ans, arrêtant du même coup le compteur à 258 triomphes.

Quant à Patrick Roy, il accusait un retard de 25 gains lorsque Réjean Houle l’a échangé à l’Avalanche du Colorado en décembre 1995.

Cela dit, Price mettra au moins une cinquantaine de matchs de plus que Plante (556) pour égaler sa marque. Toutefois, la palme du gardien affichant le taux de victoires le plus élevé revient à Dryden et son impressionnant ,650 (258 en 397). On se rappellera qu’il avait toute une équipe devant lui.

Ni Plante (,565), ni Roy (,524) ni Price (,515) ne s’approchent du hockeyeur devenu politicien.

En ce qui concerne la moyenne de buts alloués (1,78) et les blanchissages (75), George Hainsworth est dans une classe à part. Cependant, il faut se rappeler qu’il a disputé 132 de ses 318 matchs dans l’uniforme du Canadien à l’époque où les passes avant en zone offensive étaient interdites.

Weise rapidement avec le CH ?

Dans un autre ordre d’idées, le retour de Dale Weise avec le Canadien pourrait se faire plus rapidement que prévu. À midi, dimanche, la direction du Tricolore a placé le nom de Kenny Agostino au ballottage. S’il n’est pas réclamé à la même heure lundi, il prendra le chemin de Laval, laissant un poste vacant en attaque.

Rappelé au début du mois de novembre, Agostino avait disputé les 35 matchs suivants. Finalement, il en a joué 36, récoltant 11 points, dont deux buts.

Agostino rejoindrait Karl Alzner, qui pour la deuxième fois au cours du week-end, a été ignoré par les 30 autres formations du circuit Bettman.

 

Parties jouées depuis 2007-2008

  • Henrik Lundqvist : 721
  • Marc-André Fleury : 648
  • Ryan Miller : 618
  • Roberto Luongo : 613
  • Cam Ward : 604
  • Pekka Rinne : 604
  • Carey Price : 600

Taux d’efficacité depuis 2007-2008 (au moins 450 matchs)

  • Tuukka Rask : ,922
  • Henrik Lundqvist : ,919
  • Carey Price : ,918
  • Roberto Luongo : ,918
  • Pekka Rinne : ,918

Victoires dans l’uniforme du Canadien

  • Jacques Plante : 314
  • Carey Price : 309
  • Patrick Roy : 289
  • Ken Dryden : 258