/weekend
Navigation

Les Impatients s’exposent

Karine Gonthier-Hyndman et James Hyndman
Photo d'archives, PIerre-Paul Poulin Karine Gonthier Hyndman et James Hyndman

Coup d'oeil sur cet article

Les œuvres d’artistes aux prises avec des problèmes de santé mentale côtoieront celles d’artistes renommés, dès cette semaine, dans le cadre de l’exposition annuelle Parle-moi d’amour de l’organisme Les Impatients.

Depuis leur fondation, il y a plus de 25 ans, Les Impatients offrent un exutoire artistique aux personnes souffrant de problèmes de santé mentale. Chaque semaine, ils sont plus de 650 à prendre part à ces ateliers créatifs tenus à travers la province.

Impliqué depuis plus d’une décennie, James Hyndman reconnaît la différence que peut faire une telle initiative chez ces « impatients ».

« C’est un moyen pour eux de sortir de l’isolement et de s’exprimer. L’exposition de leurs œuvres leur permet d’exister autrement dans l’œil du public », souligne le comédien.

Tout au long de l’exposition, les œuvres font l’objet d’un encan ayant pour but de financer les activités des Impatients.


► L’exposition Parle-moi d’amour aura lieu du 13 au 27 février à l’Atrium de l’édifice Wilder - Espace danse, situé au 1435, rue De Bleury, à Montréal.