/sports/racing
Navigation

Triathlon: journée décevante pour Alexis Lepage

Triathlon: journée décevante pour Alexis Lepage
Photo d'archives, Dario Ayala

Coup d'oeil sur cet article

Alexis Lepage a pris le 31e rang de la distance sprint à la Coupe du monde de triathlon présentée au Cap, en Afrique du Sud, dimanche. Quelques heures après sa course, le Québécois cherchait toujours les causes de sa performance dite «décevante».

Selon l’athlète de 24 ans, il a eu des difficultés en natation et en course à pied. «Je sentais qu’en natation, il manquait un petit quelque chose. En vélo, j’ai quand même bien géré et rattrapé le peloton au dernier tour. En course à pied, j’ai commencé à courir et mes jambes ne voulaient pas avancer. J’avais l’impression que j’avais sprinté un 400 m juste avant de commencer cette section. À partir du deuxième tour, j’ai eu une crampe à l’abdomen, donc ça ne se passait pas super bien», a dit l’auteur d’un chrono de 53 min 48 s.

Lepage a indiqué que ses problèmes durant sa course ne seraient pas une question de condition physique, même qu’il affirme n’avoir jamais été aussi en forme de sa vie.

«Les journées précédentes, il faisait vraiment chaud, alors c’est peut-être un léger manque d’hydratation ou d’électrolytes. C’est vraiment difficile de dire exactement quelles sont les causes, mais pendant la course, je n’ai pas nécessairement senti qu’il faisait trop chaud ou quoi que ce soit. C’est sûr qu’il y avait beaucoup de vent, mais ça n’a pas nécessairement affecté ma performance.»

Le Britannique Alex Yee (52:04) a remporté la course devant l’Américain Tony Smoragiewicz, deuxième, et le Portugais Joao Silva, troisième, tous deux à 15 secondes d’écart du vainqueur.

Le Québécois s’entraînera maintenant en vue du Daman World Triathlon d’Abou Dhabi, aux Émirats arabes unis, qui aura lieu le 9 mars.

«Je suis vraiment déçu de ne pas avoir réussi à bien performer, mais en même temps, j’essaie de rester positif, d’apprendre de mes erreurs et de trouver ce qui cloche avec ma performance pour être en mesure de mieux faire la prochaine fois», a conclu Alexis Lepage.