/entertainment/music
Navigation

[PHOTOS] Les voix de Véronic DiCaire enchantent le Capitole

[PHOTOS] Les voix de Véronic DiCaire enchantent le Capitole
Photo Pascal Huot

Coup d'oeil sur cet article

Le talent d’imitatrice de Véronic DiCaire n’a jamais fait aucun doute. Or, dans son nouveau spectacle qu’elle présentait au Capitole, lundi soir, elle a démontré une épatante capacité à renouveler son répertoire de voix en y ajoutant celles de plusieurs nouvelles vedettes de la chanson québécoise et internationale. 

Offerte dès les premières minutes, sa Charlotte Cardin chantant Faufile ressemblait à s’y méprendre à l’originale au point de recueillir une forte réaction du public. 

[PHOTOS] Les voix de Véronic DiCaire enchantent le Capitole
Photo Pascal Huot

Dans un segment amusant où elle créait des matchs imparfaits entre une chanson et un interprète, sa Safia Nolin déprimée sur l’air de Y’a d’la joie était à crouler de rire. 

On a aussi eu la visite de Hubert Lenoir, seule voix masculine de la soirée, ainsi que celles de jeunes stars de la pop : Jain, Christine and the Queens, encore trop peu connue chez nous pour exciter la foule, et Ariana Grande, une des rares voix qu’elle aurait à peaufiner. 

[PHOTOS] Les voix de Véronic DiCaire enchantent le Capitole
Photo Pascal Huot

Côté nouveautés, elle s’est même déjà si bien approprié le Shallow de Lady Gaga que sa version dégageait la même puissance émotionnelle que l’originale. 

Rodée et dynamique 

Mise en échec par une sinusite qui l’a forcée d’annuler une représentation à Montréal, la semaine dernière, l’artiste ontarienne était donc au sommet de sa forme vocale pour la première à Québec. 

[PHOTOS] Les voix de Véronic DiCaire enchantent le Capitole
Photo Pascal Huot

Premier constat, la production, qu’elle compte promener un peu partout dans le monde pendant trois ans, est déjà parfaitement rodée. 

Il faut dire que DiCaire a mis le paquet. En surplus de ses prouesses d’imitatrice, on avait droit à des projections sur des écrans géants amovibles et une troupe de six danseurs dynamiques, parmi lesquels on reconnaissait le finaliste de Révolution, Yoherlandy. Leur présence a mis du piquant dans un pot-pourri de pièces dance, refuge des voix de Madonna et Mitsou, qui a valu une ovation à DiCaire. 

[PHOTOS] Les voix de Véronic DiCaire enchantent le Capitole
Photo Pascal Huot

Sens du comique 

Sauf que le cœur de l’âme de ce spectacle, ce sont les quelque soixante imitations différentes que DiCaire aligne sans temps mort avec une aisance remarquable. 

[PHOTOS] Les voix de Véronic DiCaire enchantent le Capitole
Photo Pascal Huot

On y retrouve évidemment des incontournables. 

Impossible de tous les énumérer, mais disons qu’elle n’a pas oublié Ginette Reno et qu’elle fait mouche avec Whitney Houston et Barbra Streisand. 

Elle met aussi à profit son sens du comique, notamment quand elle imite une chanteuse en empruntant la gestuelle d’une autre. 

[PHOTOS] Les voix de Véronic DiCaire enchantent le Capitole
Photo Pascal Huot

Ça nous a donné une hilarante Vanessa Paradis qui chantait Joe le taxi en bougeant à la Céline. 

Encore mieux, Lara Fabian qui se déhanche à la Tina Turner au son de Je t’aime

Parlant de Céline Dion, sa plus fameuse imitation a servi de toile de fond à une finale sous forme de comédie musicale dans laquelle DiCaire, en plein contrôle, a servi un survol des grandes étapes de la vie de la diva de Charlemagne.  

Des supplémentaires du spectacle de Véronic DiCaire seront présentées les 17, 18, 20, 21 et 22 septembre, toujours au Capitole. Les billets seront mis en vente mercredi.